Actualisé 25.03.2008 à 13:17

Cargo : Les grévistes demandent une intervention politique

Les employés des ateliers de CFF Cargo à Bellinzone poursuivent leur grève.

Dans une résolution adoptée mardi en assemblée, ils demandent une intervention politique. Aucun «dialogue sincère» n'est possible avec la direction des CFF, selon eux.

Les grévistes ont rappelé leur disponibilité à dialoguer. Ce n'est toutefois pas possible tant que pèse sur eux cette épée de Damoclès que constitue le risque de perdre son emploi. Ils exigent toujours la garantie qu'aucune place de travail ne sera supprimée à Bellinzone.

Lors de leur assemblée, ils ont appelé les politiciens cantonaux et nationaux, dont le Conseil fédéral, à agir. Une intervention politique est indispensable car la direction des CFF est incapable de nouer un dialogue «dans un esprit de sincérité, de transparence et de responsabilité sociale», selon la résolution adoptée.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!