Caricaturistes irakiens sous pression
Actualisé

Caricaturistes irakiens sous pression

Du temps de Saddam Hussein, critiquer le gouvernement pouvait valoir la prison.

Dans l'Irak d'aujourd'hui, les dessinateurs de presse bénéficient certes d'une toute nouvelle liberté d'expression pour dépeindre un pays en plein chaos, mais elle est assombrie de menaces de mort de la part de groupes extrémistes. Les menaces, par courrier électronique, téléphone, textos sur les portables, ont fait fuir nombre de dessinateurs de presse.

Ton opinion