Actualisé 05.12.2007 à 19:00

Carl Craig reprend d'assaut les platines du Loft samedi

Le club lausannois accueille une nouvelle fois l'un des maîtres de la musique techno de Detroit.

Né en 1969 dans la Motorcity, c'est au contact de Derrick May que Carl Craig découvre les premières productions électroniques, partageant avec son maître la passion pour le jazz et les nouvelles technologies.

Il s'essaie avec brio à produire ses propres disques en les signant sur les labels phares du moment, avant de fonder plus tard Planet E. Sans doute le plus aventureux des artistes de Detroit, il multiplie les expériences sous divers pseudos – 69, Paperclip People, Designer Music ou Innerzone Orchestra – en mélangeant ses bases techno au funk, au jazz ou encore à la soul, au blues et à la drum'n'bass.

Autant de réussites musicales qui en font très rapidement un musicien à part, n'hésitant jamais à se remettre en question et à se renouveler, tout en conservant sa vision underground de la musique. Parmi ses productions, on peut citer «Bug in the Bassbin», qui influencera la génération drum'n'bass anglaise, et ses magnifiques albums «Landcruising», «More Songs about Food and Revolutionary Art» et «Programmed», qui démontrent toute l'étendue de son talent.

Une mixité musicale que l'on retrouve également dans ses sets enflammés qui passent en revue vingt ans de musique techno, et bien plus encore. Le Lausannois Alex Attias se chargera de l'ambiance de la première partie de soirée.

Didier Ambühl

Loft Club, sa 8, 23 h

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!