Actualisé 29.09.2011 à 11:29

Couple présidentiel - France

Carla «ne sait pas» si son mari fera campagne

Carla Bruni déclare ignorer si son époux Nicolas Sarkozy fera campagne, dans un entretien à paraître ce week-end dans «Madame Figaro».

Carla Bruni dit se plier volontiers aux obligations dues à la fonction de son mari.

Carla Bruni dit se plier volontiers aux obligations dues à la fonction de son mari.

La première dame de France, qui devrait donner naissance prochainement au premier enfant du couple présidentiel, est interrogée sur la façon dont elle compte se protéger des attaques d'une campagne qui promet d'être féroce.

La vie est féroce

«Je ne sais pas si mon mari fera campagne!» répond-elle. «Ce n'est pas la politique qui est féroce, c'est la vie».

Quant aux passions que déchaîne une élection, elle estime que c'est «la règle du jeu», citant au passage l'ancien Premier ministre britannique John Major, un conservateur: «Si vous voulez de la gratitude, élevez des chiens!»

En cette fin de grossesse, Carla Bruni confie qu'elle «lit tout le temps» car elle est «un peu immobilisée».

Elle souligne que son statut de première dame est davantage un privilège qu'une gêne. «En tant qu'épouse de Nicolas Sarkozy, je suis très aidée, je n'ai pas une vie difficile», explique-t-elle en rappelant qu'elle n'est pas obligée de «prendre les transports en commun à 6h du matin comme 90% de (ses) concitoyennes. Ce sont là les vraies contraintes des femmes d'aujourd'hui».

«Quant aux obligations dues à la fonction de mon mari - et il n'y en a pas tant que ça -, je m'y plie bien volontiers», assure l'ancienne mannequin devenue chanteuse devenue first lady.

Elu président de la République le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy n'a pas encore annoncé s'il briguerait un second mandat à l'Elysée. Le chef de l'Etat, qui a trois fils de deux précédents mariages, a épousé le 2 février 2008 Carla Bruni, elle-même mère d'un petit garçon. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!