Italie: Carnaval de Venise: des snipers postés sur les toits
Actualisé

ItalieCarnaval de Venise: des snipers postés sur les toits

Les carabiniers sont inquiets en période de carnaval. Ils ont placé des tireurs d'élite sur les points les plus hauts de la ville portuaire du nord-est de l'Italie.

par
dro
Chaque personne qui entre sur la place Saint-Marc doit montrer son visage aux carabiniers.

Chaque personne qui entre sur la place Saint-Marc doit montrer son visage aux carabiniers.

AFP

Masqués et vêtus de costumes d'époque, ils étaient 120'000 à se presser place Saint-Marc dimanche pour le traditionnel «vol de l'Ange» qui marque le début des festivités du Carnaval de Venise, littéralement blindé par la police durant 18 jours.

Non loin de là, cachés, à peine un peu plus haut, des snipers et des militaires armés jusqu'aux dents surveillent les moindres mouvements des gens costumés, craignant une éventuelle attaque. Les contrôles sont extrêmement rigoureux, selon le journal vénitien «Il Gazzettino», repris par «Le Corriere della Sera».

Chaque personne qui entre sur la place Saint-Marc doit montrer son visage, peut-on lire sur la version électronique du quotidien, selon lequel des agents sont postés sur chaque pont de la cité.

Le carnaval est blindé. C'est un plan anti-terroriste auquel nous avons affaire, précise Nuovavenezia.it. Les policiers sont tous masqués ou en tenue civile. Il s'agit de personnes spécialisées, capables d'intervenir rapidement en cas d'attaque terroriste.

Le grand coup d'envoi des festivités avait été donné le 11 février avec un spectacle aquatique musical. Le Carnaval de Venise, l'un des plus célèbres au monde, aurait été créé en 1162 au lendemain d'une victoire militaire. Tombé en désuétude pendant des décennies, il a été rétabli par la municipalité en 1980. Les célébrations se dérouleront jusqu'au 28 février. (dro/ats)

Ton opinion