Genève : Carnet noir: le député PLR Rolin Wavre est décédé
Actualisé

Genève Carnet noir: le député PLR Rolin Wavre est décédé

Âgé de 57 ans, l'élu s'en est allé dans son sommeil, dans la nuit de jeudi à vendredi. PLR «atypique», il s'était beaucoup engagé pour la mobilité douce.

par
lfe/dra

Le député genevois Rolin Wavre est décédé dans son sommeil, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il avait 57 ans. PLR «atypique», il était notamment connu pour son implication à PRO VELO Suisse, dont il était le vice-président. C'était «une personne remarquable, modeste, généreuse, tournée vers les autres et empreinte d'humanité», s'émeut le président cantonal de sa formation, Bertrand Reich. Ce dernier rappelle «l'attachement de Rolin Wavre au bien commun. Il était attentif au sort de la planète ainsi que de tous ses occupants: êtres humains, animaux et végétaux».

La carrière politique de Rolin Wavre a commencé en 2007 lorsqu'il a rejoint le parti Radical. Celui-ci l'avait séduit par «son ancrage dans la réalité, son approche nuancée des questions migratoires et ses personnalités genevoises». Une formation que Rolin Wavre aura marquée. Mais son aura allait bien au-delà des cercles de la formation bourgeoise. «C'était un homme respecté par ses amis mais aussi par ses adversaires en politique, appuie Bertrand Reich. J'ai reçu beaucoup de témoignages de gens de tous bords, touchés par son décès.» Élu au Grand Conseil genevois en 2018, Rolin Wavre avait auparavant été choisi par Pierre Maudet pour diriger sa campagne pour le Conseil fédéral, à l'été 2017. Sur les réseaux sociaux, le conseiller d'Etat lui a rendu hommage: «Tu as tant donné. A tes amis, avec attention et générosité. A ton parti, comme secrétaire général puis comme élu, en étant un modèle d'engagement militant».

Rolin Wavre était également président de la section genevoise de la Fédération romande des Consommateurs. Son engagement associatif traduit par ailleurs sa longue expérience au Comité International de la Croix-Rouge. Pendant 18 ans, Rolin Wavre a sillonné des régions du globe souvent en guerre, de Gaza à la Tchétchénie, du Rwanda à la Syrie, pour faire respecter les droits et l'intégrité des victimes des conflits, civiles ou détenues. Depuis son retour à Genève en 2007, il s'était ainsi impliqué dans des causes nobles, notamment la lutte contre le Noma, maladie qui touche les enfants en Afrique de l'ouest.

Rolin Wavre, chef de campagne de Maudet

«Ce n'est plus le moment de penser a ce qu'on aurait encore pu faire. Maintenant, c'est fait.»

Rolin Wavre laisse derrière lui une épouse et deux filles.

Ton opinion