Japon: Caroline Kennedy veut sauver les dauphins
Actualisé

JaponCaroline Kennedy veut sauver les dauphins

L'ambassadrice américaine au Japon, Caroline Kennedy, a fait part sur Twitter de ses inquiétudes quant à «l'inhumanité» d'une chasse aux dauphins dans un village japonais.

L'ambassadrice américaine au Japon, Caroline Kennedy.

L'ambassadrice américaine au Japon, Caroline Kennedy.

«Profondément préoccupée par l'inhumanité de la pêche aux dauphins par rabattage. USG (le gouvernemet américain) s'oppose à la pêche par rabattage», a twitté Caroline Kennedy, ambassadrice américaine au Japon, en fin de semaine. Chaque année, les pêcheurs du village de Taiji (sud-est) rassemblent des centaines de dauphins et les attirent dans une baie dont les mamifères ne peuvent s'échapper, afin de sélectionner quelques dizaines de specimens pour des parcs aquatiques et de tuer les autres pour vendre leur chair.

Pêche mondialement célèbre

Dimanche, un responsable de cette pêche a indiqué, sous couvert de l'anonymat, que certains dauphins avaient déjà été tués, sans en préciser le nombre. Cette pêche annuelle est devenue mondialement célèbre avec la sortie du documentaire «The Cove» («La baie de la honte») en 2009, qui a remporté l'Oscar du meilleur documentaire. Caroline Kennedy, seul enfant survivant de John F. Kennedy, est ambassadrice des États-Unis au Japon depuis la fin 2013.

(afp)

Ton opinion