Grippe A (H1N1): Cas de grippe au Tessin
Actualisé

Grippe A (H1N1)Cas de grippe au Tessin

Quelques cas de grippe de type A (H1N1) se sont déclarés ces derniers jours à l'école secondaire d'Ambri (Léventine) et à l'Ecole professionnelle de Bellinzone.

Aucune fermeture n'est prévue, contrairement à Silenen (UR), où cinq élèves ont été touchés.

«Quelques foyers de grippe de type A (H1N1) se sont déclarés au Tessin, notamment dans les écoles secondaires d'Ambri et professionnelle de Bellinzone», a indiqué jeudi le Département tessinois de la santé publique. Il confirmait ainsi une information du quotidien «LaRegioneTicino».

«Cette situation n'est pas différente de celle qui s'est vérifiée dans plusieurs autres cantons suisses», ajoute le département, qui précise que «les symptômes de la maladie sont comparables à ceux d'une quelconque grippe de saison.»

Juste de l'autre côté du Gothard, à Silenen dans le canton d'Uri, la grippe porcine a frappé à l'école secondaire. Cinq des huit élèves testés étaient positifs au virus A (H1N1), ont indiqué jeudi les autorités uranaises.

En début de semaine toutefois, l'Office cantonal de la santé avait annoncé que 33 des 83 écoliers du village ressentaient des symptômes. Dans la foulée, toutes les écoles primaires, secondaires et enfantines de Silenen et Bristen avaient été fermées. Elles devraient rouvrir après les vacances d'automne.

Pas de fermeture d'école prévue

En revanche, le canton du Tessin ne prévoit aucune fermeture pour l'heure. «Si la situation devait s'aggraver, les décisions seraient prises de cas en cas par le médecin cantonal en accord avec la commune concernée», indique encore le Département tessinois de la santé publique.

Contacté jeudi par l'ATS, Giorgio Merlani, le médecin cantonal, a expliqué qu'il n'est pas possible d'indiquer un nombre exact d'élèves contaminés: «L'école secondaire d'Ambri a bien eu une trentaine d'élèves grippés ces derniers jours mais certains d'entre eux seulement ont été frappés par la grippe porcine.»

Le scénario est le même pour l'Ecole professionnelle, artisanale et industrielle de Bellinzone. En revanche, aucun enseignant n'a été touché.

Le Dr Merlani a rappelé que les premiers vaccins seront disponibles dès fin octobre. Le personnel de la santé sera le premier à en bénéficier. Suivront les groupes à risque, vieillards et enfants.

(ats)

Ton opinion