18.06.2018 à 15:33

SuisseCas Martynenko: le procureur pas inquiété

La plainte contre le procureur fédéral pour violation du secret de fonction est classée. Elle avait été déposée par l'ukrainien Nicolaï Martynenko.

Nicolaï Martynenko reproche au procureur d'avoir donné des informations sur les investigations le visant.

Nicolaï Martynenko reproche au procureur d'avoir donné des informations sur les investigations le visant.

Keystone

Le Tribunal pénal fédéral a rejeté le recours de Nicolaï Martynenko. L'ancien politicien ukrainien souhaitait que l'enquête pénale pour violation du secret de fonction à l'encontre du procureur fédéral soit poursuivie. L'enquête avait été lancée en janvier 2017 après une plainte de Nicolaï Martynenko. Il reprochait au procureur d'avoir donné des informations sur les investigations le concernant en Suisse à un journaliste ukrainien.

En novembre, le procureur fédéral extraordinaire nommé pour enquêter sur ces reproches a classé l'affaire. La Cour des plaintes du Tribunal pénal fédéral (TPF) à Bellinzone a confirmé cette décision, peut-on lire dans sa décision publiée lundi. La Cour estime qu'aucune information secrète n'a été rendue publique. Bien au contraire: la réponse donnée par le procureur au journaliste ukrainien avait déjà été partagée par d'autres médias.

Le TPF mène une instruction pénale pour blanchiment d'argent et corruption d'agents publics étrangers contre Nicolaï Martynenko, un proche de Petro Porochenko, depuis 2013. Il lui est reproché d'avoir attribué un contrat de plusieurs millions pour des éléments combustibles nucléaires sans appel d'offres à l'entreprise Skoda JS, basée en République tchèque. L'Ukrainien aurait reçu en échange un pot-de-vin de plusieurs millions via une banque privée zurichoise. (Arrêt BB.2017.204 du 02.05.2018) (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!