Suisse: Cases postales plus vraiment gratuites

Actualisé

SuisseCases postales plus vraiment gratuites

La Poste fera payer la location de boîtes aux clients qui ne peuvent justifier d'un volume suffisant de courrier. Une adaptation nécessaire, selon le géant jaune.

par
dmz
Les utilisateurs du service devront recevoir 15 lettres par semaine ou payer.

Les utilisateurs du service devront recevoir 15 lettres par semaine ou payer.

Keystone/urs Flueeler

C'est la société de gymnastique de Büron (LU) qui a jeté le pavé dans la mare. L'association a reçu il y a peu une lettre de La Poste, lui signifiant «poliment mais fermement», écrit lundi la «NZZ» qui cite la «Surseer Woche», que la case postale dont elle dispose pourrait bientôt lui coûter 20 francs par mois. Sauf si elle reçoit au moins 15 courriers par semaine. A l'heure actuelle, le service est gratuit si l'on ne dispose pas d'autre boîte aux lettres.

La raison? L'office de poste du village va bientôt se transformer en agence postale. Dans le cadre de cette réorganisation, le géant jaune étudie si et comment l'offre des cases postales doit être revue. Surtout, sur les 360'000 cases disponibles en Suisse, environ 150'000 sont vides.

Pareil pour toute la Suisse

Il en ira de même pour les nombreux privés, entreprises et associations qui bénéficient de ce service dans tout le pays. Le porte-parole de La Poste, Olivier Flüeler, explique: «Quand un bureau devient une agence, nous nous demandons si l'offre de boîtes postales doit être redimensionnée.» Dans les grandes villes, elles sont en principe rassemblées dans un seul endroit, pour éviter de payer des loyers parfois élevés. «Ces dernières années, quelque 200 locaux de cases postales ont été fermés», poursuit Olivier Flüeler.

La plupart du temps, la fermeture des installations passe inaperçue. A Zurich, toutefois, l'entreprise s'est heurtée à des résistances dans le quartier de Riesbach. La Municipalité était même intervenue dans le dossier. Le problème, c'est que les cases postales ne sont pas comprises dans l'offre de base minimale que La Poste est tenue de proposer. Mais les discussions ont payé et une solution hybride, payante, a été mise en place.

A noter que la société de gym de Büron, comme tous les utilisateurs du service, s'est vu proposer une alternative. Elle pourra faire rediriger le courrier vers l'adresse de son choix, moyennant une facture de 20 francs chaque année.

La Poste se repense

En quinze ans, plombée par la baisse ininterrompue du flux de lettres envoyées, La Poste a fermé la moitié de ses offices postaux. Elle a annoncé en octobre que, des 1400 qui subsistent aujourd'hui, il ne devrait en rester que 800 à 900 d'ici à 2020. Dans le même temps, le nombre d'agences postales passera de 800 à 1200-1300.

Ton opinion