Actualisé 23.04.2008 à 12:06

Casse de l'UBS à Genève en 1990: un auteur présumé tué en Corse

Un des auteurs présumés du casse de l'UBS en 1990 à Genève est mort. Richard Casanova a été assassiné mercredi à Porto Vecchio, en Corse, a indiqué le procureur de la République à Ajaccio.

Il a été grièvement blessé de plusieurs tirs d'arme automatique chez un concessionnaire automobile et est mort peu après l'arrivée des secours, a précisé à l'AFP le procureur José Thorel.

Le truand français avait été arrêté à Bastia en mars 2006, après 15 années de cavale. Il avait été remis en liberté sous caution par la cour d'appel de Paris en novembre 2006.

Le 25 mars 1990, cinq personnes avaient dévalisé une succursale de l'UBS à Genève. «Le casse du siècle» avait fait grand bruit à l'époque. Ses auteurs s'étaient emparés de 220 kilos de billets de banque, soit l'équivalent de 31 millions de francs, qui reposaient dans les coffres de l'établissement.

L'affaire a été jugée à Genève en 1992. Trois Suisses ont écopé de sept ans et demi de prison chacun. Plus tard, l'un d'eux a été acquitté au bénéfice du doute.

Le procès de quatre suspects corses s'est quant à lui déroulé en juin 2004 à Paris devant une cour d'assises. Il s'est soldé par l'acquittement des accusés. Le parquet avait fait appel. Le cas de Richard Casanova avait été disjoint, car il était alors en fuite.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!