Genève: «Casse-noisette» habillé par la haute couture
Actualisé

Genève«Casse-noisette» habillé par la haute couture

Une nouvelle production du ballet de Tchaïkovski est présentée au Grand Théâtre. Les costumes et les décors ont été dessinés par un duo de couturiers parisiens.

par
Emmanuel Coissy

Le chorégraphe belge Jeroen Verbruggen donne à voir une version iconoclaste d'un classique de la danse. Pour son «Casse-noisette», il s'est adjoint les services d'On aura tout vu, une maison de haute couture parisienne. Son codirecteur artistique, Yassen Samouilov, évoque leur travail.

– Pourquoi faut-il aller voir un énième «Casse-noisette»?

– Parce ce que ce sera étonnant, beaucoup plus jeune. Jeroen a totalement revisité ce conte, ce qui nous a surpris nous-mêmes. L'accent est mis sur le conflit intergénérationnel.

– Qu'avez-vous souhaité exprimer en vous y associant?

– Les costumes et les décors racontent aussi une histoire et, de fait, occupent une place prépondérante dans ce spectacle. L'opulence a été notre source d'inspiration. Nous avons joué l'exagération de façon obsessionnelle et engagée, comme pour nos défilés.

– Mais alors quelle distinction faites-vous entre créer pour la scène et pour une clientèle?

– Nous ne sommes pas une maison de couture classique, car nous présentons des collections conceptuelles. Donc la démarche est très similaire: développer une idée et la pousser à son maximum.

– Vos présentations sont spectaculaires. Sont-elles des performances artistiques?

– Je laisserai à d'autres le soin de le dire. Nous, nous voulons faire passer, avec une touche personnelle, des messages sur des thèmes actuels tels que, par exemple, les liquides de la richesse: l'or noir et l'eau.

– De quoi parlera votre prochaine collection, en janvier?

– Nous réfléchissons à jeter des ponts entre la danse et la couture. Peut-être montrerons-nous des costumes du «Casse-noisette» genevois au défilé à Paris.

Vidéo de présentation du spectacle

Vidéo d'une interview réalisée dans les ateliers du Grand Théâtre

Ton opinion