Suisse: Cassis est le conseiller fédéral qui a le plus volé en 2021
Publié

SuisseCassis est le conseiller fédéral qui a le plus volé en 2021

Le Service de transport aérien de la Confédération a effectué 755 heures de vol en 2021, dont 462 au service du Conseil fédéral.

Tous les conseillers fédéraux ont volé en 2021 (photo d’illustration).

Tous les conseillers fédéraux ont volé en 2021 (photo d’illustration).

24 HEURES/Jean-Paul Guinnard

En 2021, le Service de transport aérien de la Confédération (STAC) a effectué 755 heures de vol: les avions ont volé 652 heures et les hélicoptères 103. Cela représente une augmentation de 60% des prestations de vol par rapport à 2020 (463 heures), annonce le Conseil fédéral ce mercredi.

Sur ces 755 heures, le STAC en a effectué 462 au service du Conseil fédéral. Et un constat s’impose: tous les conseillers fédéraux n’ont pas effectué le même nombre d’heures de vol. Les données, présentées par le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports, permettent de dresser le classement suivant:

  1. À la tête du Département fédéral des affaires étrangères, Ignazio Cassis a passé plus de 156 heures dans les airs en 2021.

  2. Guy Parmelin (Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche), qui était président l’année dernière, arrive en seconde position avec plus de 108 heures de vol.

  3. Ueli Maurer, à la tête du Département fédéral des finances, complète le podium avec près de 60 heures.

  4. Vient ensuite Alain Berset, le ministre de la Santé, qui a passé un peu plus de 43 heures avec le STAC.

  5. Il est suivi de près par Karin Keller-Sutter. La ministre de la Justice a volé un peu moins de 43 heures.

  6. Simonetta Sommaruga, cheffe du Département de l’environnement des transports, de l’énergie et de la communication, a volé près de 22 heures.

  7. Viola Amherd, ministre de la Défense, ferme la marche avec 11 heures passées dans les airs.

«Les émissions de CO2 des vols du STAC sont entièrement compensées au moyen d’attestations, conformément au paquet de mesures en faveur du climat décidé par le Conseil fédéral pour l’Administration fédérale», précise le Conseil fédéral dans son communiqué de presse. Il rappelle d’ailleurs que, dès 2023, du biocarburant – appelé sustainable aviation fuel – sera ajouté au carburant d’aviation fossile.

Le STAC

«Le STAC est une formation militaire des Forces aériennes qui effectue des vols pour le compte du gouvernement, des départements, de l’Assemblée fédérale, de la Chancellerie fédérale, des tribunaux fédéraux et de l’armée suisse», explique le Conseil fédéral. Ce service dispose de ses propres avions et hélicoptères «pour garantir une disponibilité à court terme 365 jours par an». Si aucun appareil n’est disponible, le STAC peut louer des vols externes.

(comm/aze)

Ton opinion

29 commentaires