31.07.2020 à 14:23

Canton du Tessin

Cassis rend visite aux jeunes athlètes à Tenero

A l’occasion de la Fête nationale, le conseiller fédéral a félicité la relève sportive du pays qu’il considère comme «le symbole d'une Suisse en mouvement».

Le conseiller fédéral tessinois a rendu visite aux plus de 400 jeunes qui s'entraînent à Tenero (TI) (archives).

Le conseiller fédéral tessinois a rendu visite aux plus de 400 jeunes qui s'entraînent à Tenero (TI) (archives).

KEYSTONE

Ignazio Cassis a rendu une visite surprise aux plus de 400 jeunes du centre sportif de jeunesse à Tenero (TI). «Vous êtes le symbole d'une Suisse en mouvement», leur a-t-il lancé à l'occasion de la Fête nationale.

Le plaisir de jouer et la soif d'activité de cette jeunesse représentent la joie de vivre d'un pays qui va de l'avant après une période difficile, a lancé le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Ignazio Cassis a été impressionné par la discipline de ces athlètes.

A l'image de ces jeunes qui récoltent les fruits de l'entraînement, la Suisse doit regarder devant elle. «Travailler aujourd'hui pour le succès de demain», a lancé le Tessinois en s'inspirant de la fable de la cigale et de la fourmi. «Nous devons rester actifs afin d'assurer le bien-être de notre pays.»

Contacts sociaux

Il a aussi souligné l'importance des contacts sociaux et de la cohésion en ces moments difficiles, des facteurs qui jouent aussi dans le sport. «Ces derniers temps, cela nous a manqué», a déclaré le conseiller fédéral. «Le soutien mutuel nous pousse plus loin et rend l'entraînement moins dur».

Le chef de la diplomatie suisse en a profité pour souligner l'importance de bonnes relations avec les pays voisins, surtout en temps de crise. «Malgré la fermeture des frontières, nous avons pu assurer le passage des biens et du personnel soignant. Nous nous sommes mutuellement soutenus.»

Eviter l'aventure hasardeuse

Pour la Suisse, pays d'exportation, il est essentiel de soigner ces bonnes relations et d'éviter toute voie aventureuse, a déclaré le conseiller fédéral en référence à l'initiative de limitation, soumise au vote en septembre. Une acceptation de ce texte mettrait en péril la libre circulation des personnes avec l'Union européenne.

«Les jeunes au camp de Tenero nous donnent l'exemple: rester fit physiquement et mentalement, nouer des relations et soigner les échanges pour être prêts à relever les défis de demain», a conclu le chef du DFAE.

(ats/nxp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!