Actualisé 17.08.2007 à 21:53

Castro appelle les Etats-Unis à restituer Guantanamo

La Havane - Fidel Castro a rappelé vendredi que Cuba exigeait la restitution du «territoire illégalement occupé de Guantanamo».

Selon le vieux leader, la base navale américaine située dans le sud de l'île a été convertie en un «horrible camp de tortures».

Dans un troisième et dernier article consacré aux relations tumultueuses entre Cuba et les Etats-Unis, publié dans la presse officielle, Fidel Castro qualifie la base navale de «foyer permanent de menaces, de provocations et de violations de la souveraineté» cubaine depuis la révolution castriste de 1959.

A la suite de la «crise des missiles» de 1962, Cuba avait émis une «déclaration en cinq points» dont le dernier exigeait le retrait américain de Guantanamo, écrit le leader. Et de rappeler que la Constitution de 1976 déclare «nuls et illégaux» les traités affectant «l'intégrité territoriale» cubaine.

Le président cubain, éloigné du pouvoir par la maladie depuis plus d'un an, a fait paraître depuis mercredi une série de trois longs articles «spécialement destinés aux jeunes générations» sur le contentieux historique avec Washington. Guantanamo a été cédé aux Etats-Unis pour une durée indéfinie en 1903 par un traité confirmé en 1934. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!