Nobel de la Paix: Castro juge Obama cynique d'accepter le Prix

Actualisé

Nobel de la PaixCastro juge Obama cynique d'accepter le Prix

Fidel Castro a qualifié Barack Obama de cynique pour avoir accepté le prix Nobel de la Paix, alors qu'il envoie 30 000 hommes de plus en Afghanistan.

Le vieux dirigeant cubain avait au départ salué le choix du président américain par le jury suédois, avant de faire machine arrière rapidement.

Sur son site web officiel, Castro s'interroge: «Pourquoi Obama a-t-il accepté le prix Nobel alors qu'il avait déjà décidé de porter la guerre en Afghanistan jusqu'à ses ultimes limites?»

Castro estime qu'Obama «n'était pas obligé de commettre un acte cynique». Le 1er décembre, en écoutant l'annonce de l'envoi de nouvelles troupes en Afghanistan, j'ai eu l'impression d'entendre George W. Bush, écrit Fidel Castro.

Président «faible»

Castro a également accusé le président Obama d'être «faible» face à «l'oligarchie irresponsable et aveugle» des Etats-Unis opposée à toute mesure de lutte contre le réchauffement climatique. «Obama n'est pas un ignorant. Il sait comme le savait (l'ex-vice président américain Al) Gore le grave danger qui nous menace tous. Mais il hésite et se montre faible face à l'oligarchie irresponsable et aveugle de son pays», écrit Fidel Castro dans une tribune publiée mercredi sur le site Cubadebate, consacrée au sommet de Copenhague.

Selon lui, Barack Obama devrait «prendre des mesures sans s'occuper du Congrès» américain.

Si un accord intervient à Copenhague, «ce sommet aura constitué une modeste avancée» dans la recherche de solutions pour lutter contre le réchauffement climatique, affirme Fidel Castro.

Mais il met en garde les nations riches contre la tentation de faire peser sur les pays pauvres la charge de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. (ap/afp)

Ton opinion