Actualisé 15.03.2006 à 22:40

Catalyse souffle un air frais sur la scène artistique genevoise

L'association Catalyse, établie dans la zone industrielle des Eaux-Vives, «accélère les talents».

Pour Noga, «Rien de neuf sauf les bulles», son troisième album, a une saveur particulière. Le premier que l'auteure-compositeur a autoproduit entièrement à Catalyse, un loft aménagé notamment en studio d'enregistrement. Catalyse, c'est aussi un lieu multiple: une salle de concert avec une programmation régulière (plus de 30 groupes se sont produits lors de dîners-concerts), un lieu de répétition, un espace de cours et de rencontres. Pour créer, Noga a besoin de prendre le large et de s'évader, mais c'est depuis ce lieu imaginé et conçu par elle en 2001 qu'elle gère ses nombreuses activités dispensées par près de 25 personnes aux enfants, adultes et familles. L'association offre également la possibilité à des artistes de se perfectionner, de se produire et d'enregistrer des démos dans des conditions professionnelles.

Pour le moment, Noga prépare son concert-vernissage, qui se tiendra demain dans le cadre du festival Voix de Fête. Elle retrouve ainsi ses quatre musiciens pour des répétitions empreintes d'enthousiasme. Sélectionnée dans les coups de cœur de la Fnac et de Voix de Fête, sa chanson «Le démon de midi», très imagée, démontre la sensibilité de cette artiste qui vit un «tournant» dans sa carrière. Le spectateur verra, lors du concert de demain soir dès 20 h 30 au Casino-Théâtre (42, rue de Carouge), toute l'étendue de son talent.

Shahïn Ammane

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!