Valais: Catastrophe évitée malgré une avalanche et un crash
Publié

ValaisCatastrophe évitée malgré une avalanche et un crash

Parti en opération de sauvetage, un hélicoptère s'est écrasé samedi matin. On ne déplore pas de blessés.

par
Frédéric Nejad Toulami
1 / 7
Deux accidents survenus près de lhospice du Grand-Saint-Bernard auraient pu être fatals samedi matin.

Deux accidents survenus près de lhospice du Grand-Saint-Bernard auraient pu être fatals samedi matin.

Lecteur reporter
Une avalanche s'est d'abord déclenchée vers 6h, emportant un cameraman d'une TV alémanique. Il était venu filmer la montée «exceptionnelle» dans la neige des célèbres chiens saint-bernard de la Fondation Barry vers l'hospice, à plus de 2000 mètres d'altitude.

Une avalanche s'est d'abord déclenchée vers 6h, emportant un cameraman d'une TV alémanique. Il était venu filmer la montée «exceptionnelle» dans la neige des célèbres chiens saint-bernard de la Fondation Barry vers l'hospice, à plus de 2000 mètres d'altitude.

Alertée peu après 8heures, Air-Glaciers a envoyé deux hélicoptères pour amener sur place des sauveteurs. «Une intervention rendue très difficile à cause du brouillard et du vent», a déclaré un responsable d'Air-Glaciers.

Alertée peu après 8heures, Air-Glaciers a envoyé deux hélicoptères pour amener sur place des sauveteurs. «Une intervention rendue très difficile à cause du brouillard et du vent», a déclaré un responsable d'Air-Glaciers.

jeunes chanoines du Grand Saint-Bernard

Deux accidents survenus près de l'hospice du Grand-Saint-Bernard auraient pu être fatals samedi matin. Une avalanche s'est d'abord déclenchée vers 6 heures, emportant un cameraman d'une TV alémanique. Il était venu filmer la montée «exceptionnelle» dans la neige des célèbres chiens saint-bernard de la Fondation Barry vers l'hospice, à plus de 2000 mètres d'altitude. Composé de spécialistes et du directeur de la fondation, le groupe était parti de Bourg-Saint-Pierre vendredi.

Ces inalpes ont normalement lieu entre juin et octobre afin d'éviter le risque d'avalanche. C'est justement ce qui s'est produit le lendemain matin. Sorti seul sans avertir le reste du groupe ni se renseigner sur les risques encourus, le cameraman s'est éloigné de l'hospice pour prendre des clichés de la bâtisse quand la coulée de neige s'est déclenchée. Le malheureux a été retrouvé des heures plus tard, légèrement blessé, grâce à son détecteur de victime.

Alertée peu après 8 heures, Air-Glaciers a envoyé deux hélicoptères pour amener sur place des sauveteurs. «Une intervention rendue très difficile à cause du brouillard et du vent», a déclaré un responsable d'Air-Glaciers. Lors d'une des rotations, un appareil s'est, pour une raison inconnue, écrasé au sol, mais les deux occupants en sont sortis indemnes. Une instruction est ouverte par le Service suisse d'enquête de sécurité, en collaboration avec la police cantonale.

Des saint-bernard montent à l'hospice

Des chiens saint-bernard accompagnés d'une dizaine de personnes sont montés à l'hospice du Grand-St-Bernard (VS) vendredi malgré la neige. Une sortie exceptionnelle qui pourrait bien se reproduire ces prochaines années.

Ton opinion