Giro: Cavendish premier maillot rose, la Saxo Bank larguée
Actualisé

GiroCavendish premier maillot rose, la Saxo Bank larguée

Le Britannique Mark Cavendish a endossé le premier maillot rose du Giro du centenaire, passant en tête de sa formation Columbia la ligne d'arrivée du contre-la-montre disputé à Lido di Venezia sur 20,5 km.

Treizièmes, Fabian Cancellara et ses équipiers de la Saxo Bank ont déçu en concédant 55'' aux vainqueurs du jour.

«Nous espérions mieux faire», relevait un Cancellara forcément déçu. Spartacus n'a, il est vrai, pas été aidé par (tous) ses équipiers. Deux d'entre eux lâchaient rapidement prise, et seuls cinq coureurs de la Saxo Bank étaient finalement capables d'enchaîner les relais. «J'ai réalisé une bonne performance sur le plan personnel, sans plus», concluait Cancellara, satisfait de son nouveau prototype de vélo de contre-la-montre.

Cavendish peut voir venir

Le champion olympique en titre de la spécialité ne se parera sans doute pas du maillot rose cette année en raison de la contre-performance de son équipe. Deux étapes favorisant les sprinters sont en effet au programme dimanche et lundi. Et Cavendish est considéré comme le meilleur finisseur du peloton.

Premier Anglais à endosser le maillot rose, Cavendish avait d'ailleurs enlevé deux victoires d'étape dans le Giro 2008, avant de s'adjuger quatre sprints massifs sur la Grand Boucle dans la foulée. Il cédera cependant sa tunique de leader au plus tard mercredi, où les coureurs vivront leur première arrivée en altitude à l'Alpe di Siusi.

Astana et Armstrong 3es

Le Team Columbia a confirmé le succès fêté dans la même spécialité à Yverdon, sur une distance plus courte (14,8 km) et avec une équipe bien différente, lors du récent Tour de Romandie. La formation américaine, dont le meilleur spécialiste de l'effort solitaire est Michael Rogers, a devancé de 6'' une autre équipe licenciée aux Etats-Unis, les favoris de Garmin (David Zabriskie, David Millar, Bradley Wiggins).

Principale attraction de ce 92e Giro, Lance Armstrong n'a pas déçu. La formation Astana - rapidement privée du Valaisan Steve Morabito qui perdait près de 3' au final - a pris la 3e place à 13'' du Team Columbia. Favori pour la victoire finale, Ivan Basso a quant à lui concédé 40'' au sein de son équipe Liquigas (8e). «Le plus important, c'est que les écarts n'ont rien de décisif dans l'optique de la course à la victoire finale», lâchait Basso.

Compatriote et coéquipier d'Armstrong, Levi Leipheimer est le mieux classé parmi les coureurs visant le général. Danilo Di Luca (à 22'' de Cavendish), Denis Menchov (à 38''), Damiano Cunego (à 42'') et Carlos Sastre (à 49'') n'ont cependant pas non plus lâché trop de terrain. Les deux autres Helvètes en lice, Johann Tschopp (Bouygues Telecom, 15e) et Rubens Bertogliati (Diquigiovanni, 16e) ont cédé respectivement 1'01'' et 1'06''.

(ats)

Tour d'Italie. 1re étape, contre-la-montre par équipes à Lido di Venezia, 20,5 km:

1. Team Columbia (Mark Cavendish) 21'50''.

2. Garmin à 6''.

3. Astana à 13''.

4. LPR à 22''.

5. ISD à 27''.

6. Katusha à 35''.

Puis: 8. Liquigas (Ivan Basso) à 40''. 11. Cervélo (Carlos Sastre) à 49''. 13. Saxo Bank (Fabian Cancellara) à 55''.

Ton opinion