Dégustation de nectars: Caves ouvertes: Neuchâtel rebouche, Vaud s’adapte
Actualisé

Dégustation de nectarsCaves ouvertes: Neuchâtel rebouche, Vaud s’adapte

Alors que les vignerons neuchâtelois ont préféré annuler la manifestation en raison de la crise sanitaire, leurs homologues vaudois l’ont maintenue mais sous certaines conditions.

Archives/Photo d’illustration.

Archives/Photo d’illustration.

KEYSTONE

La 30e édition des caves ouvertes neuchâteloises est annulée les 28 et 29 août en raison du coronavirus. Mesure moins radicale dans le canton de Vaud, qui annonce une formule «réinventée» de ses caves ouvertes.

L'association Neuchâtel Vins et Terroir explique vendredi dans un communiqué qu'elle a sondé les encaveurs sur l'opportunité de maintenir les caves ouvertes. Ceux-ci ont préféré «à une très large majorité» zapper l'édition 2020 pour mieux revenir en 2021.

Outre les difficultés à mettre en place l'événement en raison des directives sanitaires, les organisateurs soulignent qu'il est aussi nécessaire de protéger la santé du personnel des encavages, «juste avant la période des vendanges qui s'annonce plutôt précoce cette année.»

Plateforme numérique

De son côté, l'Office des Vins Vaudois (OVV) indique vendredi qu'il souhaite maintenir la manifestation, en l'adaptant toutefois. Une plateforme numérique, qui sera bientôt mise à disposition, permettra de s'inscrire auprès des vignerons et de prendre rendez-vous dans un caveau.

«L'affluence du public sera ainsi contenue dans des proportions conformes aux exigences sanitaires, sans pour autant affecter l'objectif promotionnel essentiel que sont les caves ouvertes», écrit l'OVV dans son communiqué. Il précise que toutes les régions viti-vinicoles du canton participent à cette nouvelle formule.

Caves le samedi à Genève

En Valais, les caves ouvertes auraient dû avoir lieu en mai, mais l'interprofession de la vigne et du vin avait été contrainte de les repousser. Elles sont désormais prévues du 28 au 30 août.

A Genève, une nouvelle formule des caves ouvertes a aussi été présentée fin juin. Une vingtaine de producteurs ouvrent désormais leurs portes tous les samedis, la plupart sur rendez-vous.

(ATS)

Ton opinion

15 commentaires