Actualisé

GodamnCe duo genevois séduit les plus grands avec ses titres

Godamn vient de sortir le morceau «All Good» sur Dim Mak, label du célèbre DJ américain Steve Aoki.

par
Fabien Eckert
Antoine (à g.) et Brian mixeront au MAD à Lausanne le 31 août 2018. Une première pour eux.

Antoine (à g.) et Brian mixeront au MAD à Lausanne le 31 août 2018. Une première pour eux.

Julien Villard

Ces deux jeunes artistes risquent bien de faire parler d'eux ces prochains mois avec leurs morceaux bass house et ghouse. Après avoir déjà tapé dans l'oeil des DJ français Tchami et Mercer, voilà que le duo Godamn est parvenu à signer avec le label de Steve Aoki, 9e meilleur DJ du monde selon «DJ Mag». Parole à Antoine, 19 ans, moitié de la paire et futur étudiant à l'Uni de Genève.

Comment avez-vous commencé dans la musique?

La musique électronique m'a marqué très jeune, dès 11 ans. Ma première claque a été Swedish House Mafia. De son côté, Brian a toujours été inspiré par Justice. Dès l'école, Brian et moi avions des groupes chacun de notre côté. On s'est réuni en 2015 et avons créé Godamn en mars 2017.

Vous avez sorti un 1er EP sur le label de Tchami en 2017.

Oui. On a fait un titre, «Messin'», qu'on a simplement envoyé à Mercer et Malaa, deux artistes du label de Tchami. Mercer a adoré et en a parlé à Tchami. Ça fait depuis nos débuts qu'on voulait avoir un titre sur ce label. On était vraiment émus que notre travail soit écouté et apprécié.

Et alors pour «All Good», qui est sorti la semaine passée sur Dim Mak Records?

Là, c'est notre management qui avait des contacts directs parmi l'équipe de Steve Aoki. La réponse positive est arrivée rapidement. Ça a été un choc. On est tellement contents.

Le futur c'est quoi?

Sortir un max de titres sur des labels différents et faire des collaborations avec de grands artistes comme Tchami ou Malaa justement. En fait, on fait juste notre délire. On l'envoie à droite à gauche et on regarde si c'est apprécié ou pas. On ne cherche pas forcément à plaire à tel ou tel.

Et vos études dans tout ça?

Je commence l'Uni en septembre 2018 en économie et management. La musique est mon plan A, mais il ne faut pas que je me retrouve sans rien si ça ne fonctionne pas.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!