«The Store is Closed»: Ce jeu vidéo de survie n’est pas du goût d’Ikea

Publié

«The Store is Closed»Ce jeu vidéo de survie n’est pas du goût d’Ikea

Le géant suédois a mis en demeure le créateur d’un jeu d’horreur qui se déroule dans un magasin d’ameublement trop ressemblant à ceux de ses célèbres enseignes.

Le jeu de survie «The Store is Closed» («Le magasin est fermé», en anglais) ne sortira pas avant 2024, mais sa route est déjà semée d’embûches. Fruit du développeur indépendant Jacob Show du studio Ziggy, le titre est dans le viseur d’Ikea. Le géant de l’ameublement suédois a mis en demeure le créateur de ce jeu qui se déroule dans un magasin de meubles baptisé «STYR» car il ressemble trop aux enseignes de la célèbre marque, rapporte le site Kotaku, qui a consulté le document.

Jacob Show dit avoir été contacté par les avocats d’Ikea pour qu’il fasse disparaître toute référence au géant de l’ameublement. Ils lui ont donné dix jours pour revoir sa copie. «J’allais passer la dernière semaine de ma campagne Kickstarter à préparer une mise à jour pour tous les testeurs de la version alpha. Mais, désormais, je dois désespérément revoir tout le design du jeu pour ne pas être poursuivi en justice», déplore le développeur, dont le projet a été un succès sur la plateforme de financement participatif. Il a récolté plus de 61’000 francs, loin de son objectif de quelque 11’000 francs.

«Votre jeu utilise une enseigne bleue et jaune avec un nom scandinave sur le magasin, un bâtiment bleu en forme de boîte, des vêtements avec des rayures verticales identiques à celles portées par le personnel d’Ikea, un chemin gris sur le sol, des meubles qui ressemblent à des meubles Ikea et des indications de produits qui ressemblent à celles d’Ikea. Tout ce qui précède suggère que le jeu se déroule dans un magasin Ikea», détaillent les avocats qui accusent le développeur de faire référence à Ikea dans son jeu sans autorisation. Ce dernier se défend de s’être inspiré des meubles d’Ikea pour créer les objets de son jeu. «J’ai acheté des packs de meubles génériques pour faire ce jeu». S’agissant d’un jeu de survie dans lequel le personnel passe à l’attaque lorsque les lumières s’éteignent, on comprend pourquoi Ikea ne veut pas que le public l’associe à sa marque. D’autant que certains médias, comme The Gamer, l’ont déjà fait dans leurs articles en parlant d’«un jeu d’horreur coopératif situé dans un Ikea».

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

(man)

Ton opinion

7 commentaires