Agenda cinéma: Ce lundi au FIFF, la compétition fait rage
Actualisé

Agenda cinémaCe lundi au FIFF, la compétition fait rage

Une douzaine de films se disputent le Regard d'or du Festival International de Films de Fribourg.

par
Catherine Magnin

«The tower», ou la version sud-coréenne de «La tour infernale», par Kim Ji-hoon.

Il n'y a pas de festival digne de ce nom sans compétition. Cette année au FIFF, le jury, composé des réalisateurs philippin Erik Matti, canadien Sébastien Pilote et argentin Alejandro Fadel, de la directrice du Festival Internacional de Cine de Morelia Daniela Michel et du photographe et réalisateur Jerry Schatzberg auront à choisir à qui ils attribueront le Regard d'or entre douze longs métrages. 12 titres de tous styles et de toutes provenances, tous projetés à Fribourg en première suisse.

Certains sont déjà assurés d'une sortie en Suisse romande, comme «Manuscripts don't burn», un thriller tourné dans la clandestinité par l'Iranien Mohammad Rasoulof, parce qu'il évoque l'élimination d'écrivains parlant dans leurs écrits d'un événement tabou. Ou encore «Pelo Malo», de la Vénézuélienne Mariana Rondon qui raconte les déboires d'un petit garçon aux cheveux crépus comme son père, qui aimerait tant les avoir lisses comme sa mère.

Brouillard étrange

Une telle sortie n'est pas prévue pour l'instant pour «Lock Charmer», de l'Argentine Natalia Smirnoff, dont on ne manquera dont pas la projection aujourd'hui. Alors qu'un brouillard nauséabond plane sur Buenos Aires, un serrurier amateur de boîtes à musique apprend que son amie est enceinte. Mais le plus étrange, c'est que lorsqu'il répare des serrures, le serrurier prononce tout d'un coup des phrases révélatrices sur la personnalité et la situation, l'hypocrisie ou le péril, de ses clients! Comme s'il lisait en eux comme dans un livre ouvert! Cela lui vaut de devoir héberger une jeune péruvienne qui l'interroge sur la nature de ce don: malédiction ou cadeau du ciel?

La bande annonce du film:

Courts métrages

Pour la première fois, le FIFF organise une compétition de courts métrages. Une quinzaine de fictions, documentaires ou animations, répartis entre trois programmes, sont en lice. Ils s'agit de films de diplômes, productions indépendantes ou films auto-produits en provenance des quatre coins du monde. La section idéale pour repérer les réalisateurs et pressentir les tendance du cinéma de demain.

Catastrophe!!!

L'un des thèmes les plus spectaculaires de ce 28e FIFF étant le film catastrophe, on ne manquera pas de visionner un des titres de cette section aujourd'hui. Comme le sud-coréen «The Tower», version moderne de «La tour infernale», avec son lot de gigantisme architectural et de négligences dans la construction, de mouvements de panique, de héros qui se dévouent, de morts terrifiantes, et de héros qui finissent par sauver leur peau. Ou non. Avec en prime quelques pointes d'humour burlesque, et surtout un grosse dose de spectacle.

Festival International de Films de Fribourg

Fribourg, du 29 mars au 5 avril 2014

Infos et programme: www.fiff.ch

Ton opinion