Col des Rangiers (JU): «Ce n'est pas normal qu'on ne déblaie pas»
Actualisé

Col des Rangiers (JU)«Ce n'est pas normal qu'on ne déblaie pas»

Un glissement de terrain survenu fin mai au Col des Rangiers (JU) est toujours visible. Pourquoi circule-t-on encore sur une voie après tant de semaines?

par
cbx

«Je ne sais pas ce qu'ils attendent. On a posé des feux et depuis lors on circule sur une voie», constate un pendulaire jurassien. Le glissement de terrain survenu le 24 mai près du Col des Rangiers (JU) est toujours visible pour les automobilistes qui empruntent la route cantonale reliant Delémont à Porrentruy. En raison des fortes pluies, quelque vingt mètres cubes avaient ainsi fini sur la chaussée. Des feux de signalisation ont été installés pour permettre une circulation alternée.

«C'est vrai que la route n'est pas très fréquentée, mais quand même», constate cet automobiliste. «Ce n'est pas normal qu'on ne déblaie pas.»

Jean-Philippe Chollet, chef du Service des infrastructures (SIN) du canton du Jura, réfute le fait que rien n'a été déblayé depuis fin mai. Il reconnaît toutefois que ce dossier n'est «pas urgent, puisque l'autoroute permet de relier les deux villes». Et de souligner: «Nous avons dû analyser le terrain autour du glissement pour vérifier que rien ne bougerait encore».

Le responsable du SIN précise encore: «Nous ne rétablissons pas le trafic dans les deux sens, afin d'éviter un nouveau glissement et un danger pour les usagers de la route.»

Les travaux pour stabiliser le site pourrait encore durer deux à trois semaines.

Ton opinion