Actualisé 19.12.2012 à 07:46

F1

«Ce n'est pas toujours facile de garder le cap»

Prolongé pour un an par l'écurie propriété de Gérard Lopez, lundi, le Franco-suisse Romain Grosjean se confie.

de
Nicolas Martin
Grosjean compte parmi les cinq meilleurs pilotes du monde en vitesse de pointe, selon son directeur chez Lotus, Éric Boullier. (photo: AFP)

Grosjean compte parmi les cinq meilleurs pilotes du monde en vitesse de pointe, selon son directeur chez Lotus, Éric Boullier. (photo: AFP)

Comment réagissez-vous à cette prolongation chez Lotus après une si longue attente?

Je suis très heureux et soulagé. L'attente a été longue et ce n'étaient pas des moments faciles. Mais je suis très content d'avoir reçu ce signe de confiance de l'équipe et des propriétaires (NDLR: Gérard Lopez et Éric Lux). Je suis satisfait que nous puissions repartir ensemble pour un tour.

Qu'est-ce qui a fait selon vous que Lotus vous a conservé?

La vitesse en qualification a pu jouer et nous avons aussi eu beaucoup de discussions pour essayer de comprendre les soucis que j'ai pu rencontrer. (NDLR: plusieurs accrochages en début de course).

Êtes-vous toujours parvenu à garder le cap ou avez-vous douté de vous?

Ce n'est pas toujours facile de garder le cap. Mentalement, cette saison, j'ai vécu des moments usants notamment suite à la suspension reçue suite au GP de Spa. J'ai eu peu de temps pour rebondir ensuite mais cela fait partie de l'apprentissage.

Kovalaïnen ou Valsecchi ont lorgné sur votre place. Que pensez-vous de leur attitude?

C'est normal qu'il y ait un intérêt de leur part et il est normal que des pilotes aient tenté leur chance. Il y a très peu de places en Formule 1 et je suis d'autant plus heureux d'avoir pu conserver la mienne.

Comment vivez-vous avec la pression qui émane de votre rôle de pilote?

Cela fait partie du jeu d'avoir à gérer la pression en F1. Mais l'année prochaine ce sera ma deuxième année et j'aurai davantage d'expérience. Je devrai montrer que j'ai gardé une bonne vitesse de pointe et que je peux corriger ce qui n'a pas fonctionné et montrer à l'équipe que je mérite la confiance placée en moi.

Pour Éric Boullier, directeur de l'écurie Lotus, vous êtes l'un des cinq meilleurs de la grille en vitesse de pointe. Qu'en pensez-vous?

Cela fait chaud au cœur et cela donne un petit boost supplémentaire. Je veux me servir de ces gentils commentaires pour aller plus vite.

Quels échanges avez-vous eus avec Gérard Lopez cette saison?

Nous avons essayé ensemble de comprendre pourquoi j'avais commis des erreurs et comment nous pourrions parvenir à les régler. Mais Gérard a beaucoup de travail donc il est très occupé. Son appel après ma victoire à la course des champions (NDLR : dimanche) m'a d'autant plus touché.

Voyez-vous votre collaboration avec Lotus sur du long terme?

Oui, car nous avons un objectif commun: redevenir champion du monde pour Lotus et le devenir pour moi.

Très constant cette saison, Räikkönen peut-il vous aider dans ce domaine?

Kimi a plus d'expérience et il a eu plus de constance cette saison. Personnellement j'ai parfois été plus rapide en qualification. Il peut m'apporter beaucoup. Nous formons un beau duo complémentaire.

Quel sera votre objectif en 2013?

Faire de mon mieux pour moi et pour l'équipe. J'espère encore mieux que cette année mais je ne me mets pas d'objectif chiffré en nombre de points.

(avec lessentiel.lu)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!