Actualisé 17.01.2013 à 21:16

LNA

«Ce n'est pas un gars de 2e division polonaise!»

Depuis la fin du lock-out et le départ de ses renforts de NHL, Zoug a perdu ses deux matches. Le centre Josh Holden veut relancer la machine vendredi soir à Genève.

de
Oliver Dufour
Le Canadien de 34 ans veut se remettre à marquer.

Le Canadien de 34 ans veut se remettre à marquer.

Josh Holden, comment gérez-vous la situation?

Notre défaite contre Ambri (ndlr: 1-6, mardi), fait mauvaise façon, même si le score ne reflète pas la partie. Et nous avions pas mal d'absents. Nous en avons discuté ensemble.

En parlant d'absents, les départs de Brunner, Zetterberg et Diaz pour la NHL vous ont fait du tort, non?

Diaz et Brunner font partie des meilleurs joueurs européens à leur poste. Quant à Zetterberg, c'est la classe mondiale. Bien sûr qu'ils nous manquent.

En tant que joueur étranger, comment avez-vous réagi, sachant que ces joueurs venaient pour jouer, parfois à votre détriment, et pas pour cirer le banc?

En tant que pro, il y a parfois des moments où il faut savoir ne pas se plaindre, pour le bien collectif. C'est une situation exceptionnelle. On parle d'Henrik Zetterberg, quand même, nouveau capitaine des Detroit Red Wings! On n'a pas fait de la place pour un obscur joueur de 2e division polonaise!

Que doit faire Zoug pour se remettre à gagner?

On devra revoir nos rôles. Certains jeunes veulent encore marquer trois buts en traversant la patinoire. Mais leur rôle maintenant sera peut-être de mettre des charges et d'empêcher l'adversaire de marquer. A moi de leur montrer l'exemple. On ne va plus gagner nos matches 7-6, mais plutôt 2-1 ou 1-0. Il faudra frustrer l'adversaire, lui rentrer dedans. On aime être l'équipe que personne n'attend. On peut mieux créer la surprise.

Genève, votre prochain adversaire, traverse aussi une minicrise, alors que l'équipe est enfin au complet cette saison. Le timing est-il idéal?

Possible. Le fait que tous les attaquants soient là les pénalise peut-être.

En quel sens?

Lorsqu'il y a trop d'avants, ils jouent moins de 20 ou 25 minutes par match. Ça peut tout compliquer. Ils se disent qu'ils veulent jouer plus de situations spéciales, sous peine de ne pas rester dans le bon rythme. Mais ils ont une grande équipe et la sauce peut très bien prendre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!