Actualisé 11.11.2008 à 09:49

Vendée Globe 08/09

Ce n'était pas un chalutier, mais un cargo

Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) a probablement percuté un cargo dimanche soir peu après le départ du Vendée Globe, la course autour du monde en solitaire et sans escale.

Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) a probablement percuté un cargo dimanche soir peu après le départ du Vendée Globe, la course autour du monde en solitaire et sans escale dans laquelle Loïck Peyron pointait en tête lundi à 20h. Le Vaudois avait dans un premier temps estimé avoir heurté un chalutier.

Le cargo a même été identifié, grâce aux traces de l'ordinateur de bord: «Il s'agirait du Aibga, un cargo maltais de 80 mètres de long. Les photos trouvées sur internet confirment la couleur (noir et jaune) laissée sur la coque du monocoque», affirme le service de communication du skipper sur son site internet.

Nouveau départ mardi

Bernard Stamm n'avait pas pu rentrer en contact avec le bateau après la collision malgré ses tentatives sur la VHS. Le choc a eu lieu vers 20h00 dimanche, soit sept heures après le départ des Sables-d'Olonne. Stamm a été contraint de faire demi-tour et de rentrer au port pour entreprendre une réparation compliquée. Dans la collision, l'avant du bateau a été fortement endommagé. Il devrait pouvoir repartir mardi.

Le skipper avait imputé dans un premier temps l'accident à un chalutier: «La confusion de Bernard a pu venir du fait qu'un &château arrière& de cargo illuminé est assez proche d'un bateau en situation de pêche (...) La rapidité de l'incident et l'obscurité ayant rendu impossible une identification visuelle», assure son équipe. Selon l'analyse des traces du relevé cartographique, le cargo semblait à l'arrêt au moment du contact. Il a repris sa route après l'incident.

Deux démâtages

Quatre autres skippers ont également déjà fait demi-tour: le Genevois Dominique Wavre (Temenos), reparti dimanche en fin de soirée après avoir repéré une panne informatique, les Français Michel Desjoyeaux (Foncia/court-circuit électrique) et Jean- Baptiste Dejeanty (Maisonneuve/avarie de panneau de pont) ainsi que le Canadien Derek Hatfield (Algimouss-Spirit of Canada/problèmes électriques).

Le monocoque de Yannick Bestaven (Aquarelle.com) a par ailleurs démâté vers 18h30 lundi. Le skipper, qui est sain et sauf, tentait en soirée de revenir vers les Sables d'Olonne. Kito de Pavant (Groupe Bel) a également démâté, vers 18h50, après avoir tapé violemment dans une vague au coeur de la tempête qui sévissait lundi. Il est lui aussi indemne. (si)

Puis: 25. Dominique Wavre (S), Temenos II, à 80,7 milles. 30. Bernard Stamm (S), Cheminées Poujoulat, à 213,9 milles.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!