Royaume-Uni: «Ce qu'elle a fait, c'est dingue, c'est effrayant»
Actualisé

Royaume-Uni«Ce qu'elle a fait, c'est dingue, c'est effrayant»

Une jeune femme de 22 ans a été condamnée à 18 mois de prison avec sursis pour avoir enfoncé le talon de sa chaussure de luxe dans l'oeil de sa victime.

par
joc

Manchester, un soir d'octobre 2014. Shadiya Omar, 22 ans, et une amie attendent un taxi devant l'hôtel Mercure. Accompagné de ses potes, Justin Lloyd, 22 ans, s'approche des deux jeunes femmes et propose des chips à la copine de Shadiya. En guise de refus, la demoiselle frappe la main du jeune homme, faisant tomber une partie du contenu du paquet. Justin se venge en essayant de lui renverser le reste du sachet sur la tête. Volant au secours de son amie, Shadiya se précipite vers le Britannique et le frappe au visage avec une de ses chaussures à talons.

En un seul coup sec, la Louboutin de la jeune femme se retrouve encastrée dans l'oeil gauche de la victime.« Il a réalisé qu'il avait frappé et il a senti un objet long devant son oeil. Il a dû le retirer lui-même», a expliqué le procureur Jonathan Savage. «J'avais peur de perdre la vue. Sur le moment, je voyais juste du sang sortir de mon oeil», a raconté Justin. Arrivée sur les lieux, la police a arrêté Shadiya dans une chambre de l'hôtel Mercure, où son petit ami séjournait, relate le «Daily Mail». Justin, lui, a été hospitalisé. Il souffrait de contusions, de coupures et de saignements à la paupière inférieure, de coupures à la paupière supérieure et d'une fracture de l'orbite.

Traumatisé par son agression

Par miracle, le jeune homme n'a pas perdu l'usage de son oeil blessé, mais il ressent encore des douleurs et son agression l'a traumatisé. Le Britannique a, par ailleurs, dû renoncer à son travail d'ouvrier et refuse de sortir avec ses amis. «Il est devenu antisocial. Mon fils si joyeux, si malicieux, passe son temps dans sa chambre, déprimé», a déploré Paula Jacobs, la mère de la victime.

Shadiya a plaidé coupable de coups et blessures. Son avocat a expliqué que la jeune femme avait retiré sa chaussure parce qu'elle lui faisait mal, non pas pour attaquer sa victime. Il a assuré que l'accusée ne voulait que brandir sa Louboutin devant Justin pour défendre sa copine et qu'elle n'avait pas l'intention de le frapper. Shadiya Omar a été condamnée mardi à 18 mois de prison avec sursis. elle devra également s'acquitter de six mois de travaux d'intérêt général et verser 150 francs à la victime. Un verdict qui a scandalisé Justin: «Ce qu'elle a fait, c'est dingue, c'est effrayant. Elle me regardait sans se rendre compte, sans remords», a-t-il réagi.

Ton opinion