«LA JEUNE FILLE DE L'EAU»: Ce qu'il y a sous la piscine...
Actualisé

«LA JEUNE FILLE DE L'EAU»Ce qu'il y a sous la piscine...

M. Night Shyamalan porte à l'écran une histoire fantastique qu'il racontait à ses filles avant de s'endormir.

«Savez-vous que quelqu'un habite sous notre piscine?» Voilà comment le cinéaste du «Sixième sens» a débuté son scénario. En improvisant chaque soir la légende du peuple de l'eau et de Story, un genre de nymphe aux cheveux rouge feu. Incarnée par Bryce Dallas Howard, la fille de Ron Howard («Da Vinci Code» et plus drôle de «Splash», l'histoire d'une sirène), Story vit sous la piscine d'un immeuble et est poursuivie par des créatures maléfiques.

Quelle n'est alors pas la surprise du gardien Cleveland, joué par l'éternel second rôle Paul Giamatti, lorsqu'il tombe nez à nez avec cette narf. Au fur et à mesure du conte, Story va révéler et sceller l'avenir de chaque occupant de l'immeuble. Et les side ainsi à accomplir ce qu'ils sont censés faire sur terre.

C'est en essence ce que nous dit Shyamalan: chacun est sur terre pour trouver «un sens à sa vie et accomplir son destin». Comme dans chacun de ses films, la dimension divine et supérieure est très présente et estompe quelque peu le récit fantastique pur et dur qu'il désirait au départ. Ses personnages lui servent de conducteur entre le monde réel et «l'autre». Il peint chacun d'entre eux avec ce petit rien qui fera d'eux des héros à leur niveau. Mais une fois de plus, quelque chose manque à «La jeune fille de l'eau» pour être être totalement accompli.

Le cinéma de Shyamalan reste original, avec cette touche qui lui est si personnelle. «La jeune fille de l'eau» ne déroge pas à la règle: on aime ou on aime pas.

Elsa Duperray

De M. Night Shyamalan, avec Paul Giamatti, Bryce Dallas Howard

Ton opinion