Jumelles disparues: «Ce que je redoute le plus, c'est l'oubli»

Actualisé

Jumelles disparues«Ce que je redoute le plus, c'est l'oubli»

Irina Lucidi, la maman d'Alessia et Livia portées disparues depuis près de 4 mois, a témoigné mercredi lors du 20H de TF1.

par
gco

A l'occasion de la 9e «Journée internationale des enfants disparus», TF1 a consacré un sujet au cas des jumelles de Saint-Sulpice (VD).

«Vous vous rappelez bien sûr de ces deux petites filles, les jumelles Alessia et Livia. Elles ont disparu depuis le 30 janvier dernier, kidnappées par leur père dans l'ouest de la Suisse. L'enquête n'a pas fait de progrès. Leur mère témoigne ce soir», explique Laurence Ferrari, présentatrice du journal de TF1.

On découvre alors Irina Lucidi dans son appartement de Saint-Sulpice. Une voix off relève que «depuis presque 4 mois, elle s'accroche à un fol espoir. Un coup de fil qui la préviendrait que ses jumelles ont été retrouvées vivantes. Un appel dont elle sait aussi qu'il pourrait annoncer le pire».

«L'espoir est la dernière chose que l'on perd»

«Ce que je redoute le plus, c'est l'oubli. C'est que les institutions publiques se désintéressent de cette disparition et qu'ils arrêtent leurs investigations sans qu'il y ait de résultats, de pistes concrètes pour qu'on puisse dire: bien, voilà ce qu'il s'est passé...», confie Irina Lucidi.

Le sujet de TF1 précise que l'enquête piétine et que des enquêteurs appellent toujours la mère des jumelles, mais moins souvent. En fin de sujet, un journaliste conclut en disant que pour Irina, qui refuse de faire son deuil, l'espoir est la dernière chose que l'on perd...

Grosse mobilisation sur FaceBook

Sur la page FaceBook officielle de la famille, Missing Alessia & Livia, réunissant près de 50'000 personnes, certaines réactions déplorent le fait que ce soit TF1 qui a consacré un sujet à cette affaire le jour de la Journée internationale des enfants disparus et non pas la TSR.

Une membre du groupe a décidé d'écrire à la RTS pour manifester sa rage: «Je trouve profondément choquant que ce sujet n'ait pas eu même une minute au TJ ce soir de la RTS. Il semble évident que du temps passé à parler du remplacement de DSK à la tête du FMI doit vous sembler plus approprié et surtout plus racoleur que de parler de deux petites filles disparues... Mme Lucidi a dit au JT de TF1 qu'elle redoutait l'oubli de cette affaire... Il semble que cela soit chose faite, en tout cas par la RTS, dans son propre pays...»

Le sujet du 20H de TF1

Ton opinion