Zurich: Ce silo pourrait devenir la plus haute voie d'escalade
Actualisé

ZurichCe silo pourrait devenir la plus haute voie d'escalade

Le bâtiment de Swissmill, dont le design divise, pourrait être orné d'un mur d'escalade. C'est la proposition de trois architectes.

par
rmf
Photomontage/dr

Le silo géant de Zurich, Swissmill, divise largement les avis. Considéré comme très laid par une partie de la population, le bâtiment, propriété de la Coop, pourrait retrouver une nouvelle vie.

Réalisation facile

Trois architectes proposent en effet de construire un mur de grimpe extérieur sur l'une de ses façades hautes de 118 mètres, révèle la «NZZ». La pratique existe déjà pour des bâtiments industriels, explique l'un des promoteurs de l'idée Robert Fischer, également grimpeur amateur.

Techniquement, la réalisation d'un tel mur ne serait pas très compliquée. Son coût, estimé par les trois hommes, s'élèverait à environ 10'000 francs. Le problème de la gène pour les habitants ne se pose d'ailleurs pas pour ce silo à grains sans fenêtres. Des itinéraires de grimpe existent déjà sur une vingtaine de bâtiments à Vienne, rappelle la NZZ. Au Nevada également, il est possible d'escalader la façade de l'hôtel Whitney Peak sur environ 50 mètres.

La plus haute voie du monde

Arpentant le mur jusqu'à 118 mètres de haut, il s'agirait de la plus haute voie d'escalade de ce type au monde, rapporte le quotidien. Plusieurs personnalités soutiennent déjà le projet, comme la multiple championne suisse d'escalade Nina Caprez, ou encore Marc Angélil, professeur d'architecture et de design à l'EPFZ.

Encore faut-il maintenant convaincre le propriétaire du bâtiment, soit la Coop. Une lettre ouverte circule sur le site créé par les architectes, Zuerinordwand.ch. Les autorités devront également donner leur accord.

Fresques locales

Une autre proposition avait déjà été faite pour embellir la structure gigantesque en juillet 2017. Le géant de la technologie Microsoft proposait de permettre à un artistes local d'orner les grands murs gris de fresques.

Ton opinion