Contraception masculine – Le youtubeur Nota Bene raconte sa vasectomie
Instagram notabenemovies
Publié

Contraception masculineLe youtubeur Nota Bene raconte sa vasectomie

Benjamin Brillaud, de son vrai nom, a expliqué à ses 1,8 million d’abonnés pourquoi il a choisi d’opter pour la stérilisation. Regardez la vidéo.

par
Nina Seddik

«C’est un moyen pour les mecs de prendre leurs responsabilités», affirme le youtubeur Benjamin Brillaud, plus connu sous le nom de Nota Bene, dans «La fin de ma virilité? – Hors sujet», une vidéo tournée cinq jours après sa vasectomie aux côtés de sa femme Calie et publiée la semaine dernière. Ce père de trois enfants, célèbre pour ses vidéos d’histoire, explique à ses 1,8 million d’abonnés les raisons qui l’ont poussé à subir cette intervention.

«Est-ce que tu as beaucoup de douleurs?», «La vasectomie, ça consiste en quoi?»: le Français de 33 ans répond aux questions de ses abonnés, curieux d’en savoir plus au sujet de cette opération (voir encadré à la fin de l’article) qui suscite une certaine appréhension. «Pour beaucoup de mecs, ça reste un truc de: on va me couper les couilles, on touche à ma virilité, je ne serai plus un vrai homme, analyse Nota Bene. Mais ça ne change absolument rien», assure-t-il. «Et ça n’a pas d’incidence hormonale, complète Calie, ça ne va jouer ni sur ton timbre de voix ni sur ta pilosité.»

Comment le youtubeur en est-il arrivé à publier une vidéo aussi intime? «C’est important de montrer que ce sont des sujets qui ne doivent pas être tabous, note Calie. On a eu des enfants et la question de la contraception s’est posée. Elle n’est pas taboue pour les femmes donc elle ne doit pas l’être pour les hommes.»

La vasectomie serait en augmentation

Selon l’Office fédéral de la statistique, seuls 15% d’hommes avaient eu recours à la stérilisation en 2017. Une tendance en baisse à l’époque mais qui serait en train de s’inverser, du moins en Suisse romande, selon des chiffres avancés par la RTS. Entre 2018 et 2019, le CHUV a constaté une hausse de 34% des vasectomies, les HUG de 30% et le centre lémanique d’urologie de 51%.

Ton opinion

4 commentaires