Actualisé 01.09.2015 à 14:42

«Me & Earl & The Dying Girl»

Ceci n'est pas une love story

Comment raconter un mélo amoureux pour et avec des ados sans tomber dans les clichés? «Me & Earl & The Dying Girl» cherche une réponse.

de
Catherine Magnin

Limite asocial, Greg est un lycéen qui se fiche de tout et de tout le monde. Jusqu'au jour où sa mère le force à tenir compagnie à une amie d'enfance atteinte de leucémie...

«Me & Earl & The Dying Girl» a remporté le Grand Prix du jury et le Prix du public au Sundance Festival, en janvier. Etonnant pour un film bavard qui, dans sa manière d'afficher ses prétentions et sa volonté de ne pas céder aux clichés du mélo, est d'une afféterie à mourir.

«Me & Earl & The Dying Girl»

D'Alfonso Gomez-Rejon. Avec Thomas Mann, Olivia Cooke, RJ Cyler, Molly Shannon.

Sortie le 2 septembre 2015.

*

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!