Innovation à Genève - Ceci n’est pas du chocolat, mais une plaque de… café!
Le coffola est fabriqué avec des fèves de café 100% arabica.

Le coffola est fabriqué avec des fèves de café 100% arabica.

Photos: Coffola
Publié

Innovation à GenèveCeci n’est pas du chocolat, mais une plaque de… café!

Le coffola se croque comme le chocolat. La manufacture genevoise qui le produit a été inaugurée jeudi.

par
Emmanuel Coissy

De prime abord, on dirait une plaque de chocolat. En bouche, ce sont des arômes corsés de café qui tapissent le palais. Le coffola (contraction de coffee et chocolat) est un produit artisanal unique en son genre, 100% arabica, qui a même été breveté. La coffolaterie, entendez la manufacture qui le produit, a été inaugurée jeudi à Meyrin dans le canton de Genève.

Selon ses créateurs, «le coffola est issu de fèves sélectionnées par les meilleurs sourceurs. Elles proviennent des meilleurs terroirs, dans le respect des règles éthiques et de bonnes pratiques en matière de traçabilité et selon des principes responsables en matière d’environnement.» Pour le moment, deux grands crus ont été sélectionnés: l’un colombien, l’autre éthiopien. Après torréfaction, broyage, ajout d’une touche de beurre de cacao, la masse obtenue sert à la fabrication de plusieurs délices. En dehors, des plaques, l’entreprise propose une pâte à tartiner et des bonbons. Ces articles sont en vente sur le site coffola.ch et chez des détaillants.

La manufacture genevoise a aussi été pensée comme un lieu d’accueil et d’initiation. Elle comprend un espace, nommé l’Atelier, ouvert au public. «L’Atelier est un espace de création pour faire naître un univers gourmand autour du coffola, source d’inspiration pour des maîtres chocolatiers, des maîtres pâtissiers et des chefs mais surtout source de bonheur pour tous les épicuriens. Les coffolatiers aiment à feuilleter des livres de cuisine familiaux et s’amuser à réinterpréter des recettes de leur enfance à partir d’une masse de coffola qui sera moulée au gré de leurs envies.»

Ton opinion

2 commentaires