Affaire Stern: Cécile B. est sortie de prison
Actualisé

Affaire SternCécile B. est sortie de prison

Condamnée en juin 2009 à huit ans et demi de prison pour le meurtre de son amant, le banquier Edouard Stern, Cécile B. bénéficie d'un régime de semi-détention.

L'affaire Stern a fait couler beaucoup d'envre en Suisse romande. (Photo: dr)

L'affaire Stern a fait couler beaucoup d'envre en Suisse romande. (Photo: dr)

Cécile B. avait tué son amant de quatre balles tirées à bout portant le 28 février 2005 lors d'ébats sado-masochistes à Genève.

Elle «a été transférée début mars de la prison pour femmes d'Hindelbank, dans le canton de Berne, à l'établissement pénitentiaire de Riant-Parc à Genève, où elle bénéficie d'un régime de semi-détention», a indiqué à l'AFP l'un de ses avocats, Me Alec Reymond.

La Maison d'arrêt de Riant-Parc, installée dans une villa à l'aspect cossu, accueille des femmes en régime de semi-détention ou en semi-liberté, selon le site internet du canton de Genève.

A son arrivée, la meurtrière du banquier «a été affectée aux cuisines de l'établissement, car elle n'a pas de travail extérieur», a précisé Me Reymond.

Elle est autorisée à sortir pour de courtes périodes qui s'allongeront progressivement jusqu'à sa mise en liberté conditionnelle qui devrait intervenir début novembre, grâce, selon l'usage, à une remise du dernier tiers de sa peine, a encore expliqué l'avocat.

A l'heure de prononcer leur verdict, les jurés de la Cour d'assises de Genève avaient souligné le caractère «particulièrement lâche» du meurtre commis par Cécile B. sur un homme désarmé; ils avaient cependant tenu compte des «regrets profonds» de l'accusée, de son «enfance difficile» et du comportement «humiliant, harcelant et cruel par moments» de son amant avec qui elle entretenait une «liaison tumultueuse». (afp)

Ton opinion