Ottmar Hitzfeld: «Cela aurait pu être pire...»
Actualisé

Ottmar Hitzfeld«Cela aurait pu être pire...»

Après avoir redouté l'enfer en tombant dans le même groupe que l'Espagne, Ottmar Hitzfeld estime que la tâche qui attend l'équipe de Suisse lors de ce premier tour du Mondial 2010 est loin d'être insurmontable.

«Avec l'Espagne, nous affronterons la meilleure équipe d'Europe, peut-être même la meilleure équipe du monde, explique le coach national. Le Chili est une équipe qui évolue pratiquement à un niveau similaire au nôtre. C'est un adversaire que l'on doit battre. Quant au Honduras, il est clairement l'outsider du groupe».

«Je suis heureux de rencontrer l'Espagne lors de notre premier match, poursuit Ottmar Hitzfeld. Jouer d'entrée un tel adversaire est sans doute moins ardu qu'au cours du tournoi. L'Espagne, le Chili et le Honduras sont des équipes 'joueuses'. A nous de trouver des adversaires qui possèdent le même registre pour nos matches amicaux avant la Coupe du monde. Il y aura peut-être une équipe latine qui choisira la Suisse au mois de mai pour un camp d'entraînement».

Ottmar Hitzfeld avoue ne connaître du Honduras que la douceur de son climat. «Mais j'ai le temps de bien m'informer sur les caractéristiques de cette équipe, poursuit-il. Quant au Chili, je vois une équipe à la fois très forte sur le plan technique mais aussi qui s'engage beaucoup dans les duels. Je m'attends à un match difficile qui se jouera avant tout sur la forme du jour». (si)

Ton opinion