Actualisé 14.10.2015 à 05:19

Yverdon-les-Bains (VD)

«Cela m'a pris des années, mais j'ai fini par y arriver!»

Un Vaudois de 44 ans a réussi à remonter et à descendre le lac de Neuchâtel en planche à voile. Un exploit jamais réalisé.

de
Francesco Brienza
Didier Favre a parcouru 145 km en un peu plus de cinq heures.

Didier Favre a parcouru 145 km en un peu plus de cinq heures.

C'était un défi un peu fou, qui a germé dans la tête de Didier Favre il y a cinq ans. Dimanche dernier, le véliplanchiste vaudois de 44 ans l'a concrétisé: il a remonté puis descendu le lac de Neuchâtel d'Yverdon-les-Bains (VD) à La Tène (NE) d'une traite, aller et retour. Un exploit d'endurance encore jamais réalisé dans cette discipline, qui lui vaut depuis une reconnaissance au niveau national. «Le champion suisse de vitesse en windsurf était épaté, explique modestement Didier Favre. Je n'en reviens pas. Jamais je n'aurais pensé y arriver!» C'est qu'en 5 h 08 d'effort pour 145 km parcourus en zigzag, le membre du Y-Surfclub est passé par tous les états d'âme. «Ça balance entre l'euphorie et le découragement, explique-t-il. Surtout que j'avais déjà échoué à quatre reprises auparavant.»

«J'ai oublié toutes mes douleurs!»

Dimanche, les conditions climatiques étaient idéales, avec un vent suffisamment soutenu tout au long du périple. «Bien sûr, j'ai eu mal aux jambes, reprend-il. Remonter tout le lac contre la bise est assez éprouvant. Mais quand j'ai atteint La Tène, j'ai oublié toutes mes douleurs, c'était fantastique!» Pour la descente vers Yverdon-les-Bains, il s'agissait surtout de rester concentré. «On est fatigué et on ne voit pas le bout, mais la sensation est extraordinaire, j'en ai profité.» En repensant sans doute à sa longue et difficile préparation physique, étalée sur cinq années.

Bientôt un championnat romand?

A son retour, rien de particulier pour accueillir l'aventurier. Ni staff, ni sponsor. «C'était un défi avant tout personnel, note Didier Favre. Je ne voulais pas de pression.» Son prochain challenge? Organiser un championnat de windsurf romand, avec ses collègues du lac Léman.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!