Actualisé 21.12.2018 à 07:41

Basket - NBA

Cela ne pouvait pas être pire pour Houston

Après cinq succès de rang, Houston est tombé au bout du suspense à Miami. Pire, les Rockets ont perdu Chris Paul.

de
Jérémy Santallo
Clint Capela et James Harden en grande discussion.

Clint Capela et James Harden en grande discussion.

Keystone

On se doutait bien que les partenaires de Clint Capela n'allaient pas gagner tous leurs matches jusqu'à la fin de la saison. Et que la série en cours, de cinq succès de suite, allait forcément s'arrêter un jour. Et au lendemain de sa victoire contre Washington, Houston s'est incliné à Miami (101-99).

Après avoir battu le record NBA de paniers primés (26) contre les Wizards, les Rockets ont vécu une histoire complètement différente face à la rugueuse défense du Heat. Aligné 29 minutes, Clint Capela a marqué 6 points et pris 14 rebonds. James Harden a encore scoré 35 unités mais avec un pourcentage douteux (7/23 aux tirs).

Surtout, la mauvaise nouvelle de la soirée, c'est l'énième blessure de Chris Paul. Comme lors de la dernière finale de Conférence - perdue contre Golden State -, le meneur de jeu prolongé à prix d'or l'été dernier s'est blessé aux ischio-jambiers. «CP3» passera un IRM vendredi mais une longue absence n'est pas exclue.

Un timing catastrophique pour les Rockets, à la bagarre pour rester sous la barre, et qui vont affronter autour des fêtes de fin d'année San Antonio, Oklahoma City et Boston. Un sacré programme, surtout que Houston a perdu sept matches sur huit cette saison sans Chris Paul ou James Harden sur le parquet.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!