Cyclo-cross: Célébrer la victoire un tour trop tôt, c'est moche
Actualisé

Cyclo-crossCélébrer la victoire un tour trop tôt, c'est moche

Le week-end dernier, le Tchèque Adam Toupalik a connu une notoriété fulgurante, aux Mondiaux espoirs de cyclo-cross. Pour se moquer de lui, malheureusement.

par
rca

Les championnats du monde de la discipline, disputés sur le circuit de Heusden-Zolder en Belgique, ont défrayé la chronique pour l'affaire du vélo électrique. C'est bien dommage, car les spectateurs locaux ont également eu droit à un grand moment de sport, dimanche, lorsque le Tchèque Adam Toupalik a trop vite cru avoir gagné le titre mondial des espoirs.

Le coureur âgé de 19 ans s'arrache pour s'extraire du groupe de tête. Il arrive sur la ligne droite d'arrivée, se retourne et n'en croit pas ses yeux. A lui le maillot arc-en-ciel de champion du monde! Il en profite pour haranguer la foule et même narguer un peu ses poursuivants. Le bonheur est total et fait plaisir à voir.

«Quelqu'un m'a crié qu'il s'agissait du dernier tour, s'est-il plaint sur le site DirectVelo.com. Je ne m'étais pas du tout concentré sur les numéros affichés auparavant et j'ai tout donné. Je me répétais sans cesse dans ma tête que c'était le dernier tour…» Sauf que, pas de bol, il restait encore une ronde du circuit limbourgeois à boucler pour l'emporter réellement.

On le voit d'ailleurs sur les images. Le Tchèque met un bon bout de temps avant de se rendre compte de son erreur. Imaginez l'ascenseur émotionnel pour le jeune homme! «C'est lorsque les autres coureurs m'ont dépassé à toute vitesse que j'ai compris que quelque chose n'allait pas, a-t-il concédé. J'ai de nouveau tout donné pour revenir sur la tête de course. Je me disais que tout pouvait encore arriver.» Comble de malchance, il a fini 2e, battu in extremis au sprint et pour une seconde par le Belge Eli Iserbyt. Quand ça ne veut pas...

Ton opinion