Cellules souches au chevet des sportifs
Actualisé

Cellules souches au chevet des sportifs

Des footballeurs ont prélevé des cellules souches de leurs bébés pour les utiliser pour soigner leurs propres blessures.

Cinq joueurs professionnels du championnat d'Angleterre auraient congelé des cellules provenant du cordon ombilical, utilisables pour traiter des problèmes de cartilage ou de ligaments. Le Français Thierry Henry aurait stocké des cellules souches mais uniquement destinées, en cas de besoin, à son enfant, selon le journal dominical.

«Nous avons décidé de conserver des cellules souches de notre nouveau-né pour des raisons thérapeutiques, à la fois pour nos enfants et pour moi-même», indique, dans le Sunday Times, un joueur ayant requis l'anonymat. «Si vous êtes sujet aux blessures, cela peut signifier la fin de votre carrière. Avoir des cellules souches sous la main, c'est sensé», poursuit le joueur.

«C'est une expérimentation, a expliqué Paul Griffiths, directeur de CryoGenesis International, l'une des sept banques commerciales de ce type existant en Grande-Bretagne. Les cellules souches sont injectées directement dans un genou et, parce qu'elles ont le même code génétique, elles aident à la reconstruction.»

(afp)

Ton opinion