Actualisé 23.10.2016 à 15:33

Grand GenèveCent cinquante migrants de Calais en Haute-Savoie

Le département de France voisine a annoncé que les villes d'accueil des migrants de la «Jungle» seront Annemasse et Annecy.

de
jef
La jungle de Calais est en cours de démantèlement.

La jungle de Calais est en cours de démantèlement.

photo: Keystone/AP/Thibault Camus

Les chiffres les plus farfelus circulaient depuis une dizaine de jours. Dorénavant, les choses sont claires et officielles: la Haute-Savoie accueillera 150 migrants en provenance de la «jungle» de Calais, en cours de démantèlement. Ces derniers seront répartis à Annecy et à Annemasse, dans des centres d'accueil et d'orientation. C'est la préfecture de Haute-Savoie qui a communiqué ces informations. Les premiers migrants, «essentiellement des familles», sont attendus en début de semaine.

La préfecture de l'Ain s'est aussi exprimée sur le sujet: ce dernier département s'est vu attribuer 100 migrants basés jusqu'alors à Calais. Ils seront hébergés à Bellignat et Bourg-en-Bresse, c'est-à-dire loin du bassin genevois. Le Pays de Gex et le pays bellegardien ne sont pas concernés par leur arrivée.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!