Réseau hospitalier neuchatelois - Cent collaborateurs perdent leur combat pour des arriérés de salaire
Publié

Réseau hospitalier neuchâteloisCent collaborateurs perdent leur combat pour des arriérés de salaire

Le Tribunal fédéral a rejeté le recours déposé par des employés des hôpitaux neuchâtelois, qui demandaient 2 millions de francs.

Aujourd’hui, c’est le Réseau hospitalier neuchâtelois qui gère les sites.

Aujourd’hui, c’est le Réseau hospitalier neuchâtelois qui gère les sites.

rhne.ch

Ils faisaient le même travail, mais ne percevaient pas le même salaire. Une centaine d’anciens collaborateurs des hôpitaux neuchâtelois étaient en effet prétérités par rapport à leurs collègues engagés après 2007, date de la réunification des sites sous l’égide de l’Établissement hospitalier multisite cantonal (EHM). Cette inégalité de traitement a été constatée en 2012 et les salaires ont été progressivement adaptés afin que, dès 2013, tous se retrouvent sur un pied d’égalité.

Souhaitant tout de même percevoir les salaires ayant échappés à ce rattrapage, ils demandaient par voie de justice quelque 2 millions de francs à leur employeur, devenu depuis le Réseau hospitalier neuchâtelois. Mais, comme en première et deuxième instance, le Tribunal cantonal les a déboutés. Les juges ont considéré qu’une inégalité salariale qui n’est pas fondée sur le genre ne peut pas être corrigée directement en se fondant sur le principe général d’égalité fixé par la Constitution, explique «Arcinfo».

(XFZ)

Ton opinion