Actualisé 02.03.2020 à 15:22

Argovie

Cent délits en un mois pour se payer sa drogue

Un Italien a écopé de 4 ans et demi de prison ferme pour avoir commis d'innombrables vols par effraction, en août 2018.

de
ofu
Keystone/Martin Ruetschi

Le moins qu'on puisse dire c'est que Luigi* n'a pas chômé. En 2018, cet Italien de 40 ans a commis près de cent délits en moins de trois semaines. Deux tiers sont des vols par effraction dans des appartements ou des caves et un tiers représente des effractions de véhicules. Son butin s'élève à 80'000 francs et le montant des dégâts occasionnés à 60'000 francs. Selon l'«Aargauer Zeitung», le quadragénaire avait comme unique but de revendre les objets volés afin de se faire du cash pour financer son addiction à la drogue.

Luigi a comparu devant le Tribunal de district de Kulm (AG), fin de la semaine dernière. Il a expliqué être arrivé en Suisse en juin 2018 avec à peine 200 francs en poche. Selon lui, ses efforts pour trouver du travail sont restés vains. Ce qui ne l'a visiblement pas empêché de dépenser de grosses sommes d'argent pour s'acheter de la drogue. Selon l'acte d'accusation, il acheté, entre juin et août 2018, pour 3600 francs d'héroïne et 14'400 francs de cocaïne.

3500 francs de frais de justice

Le Ministère public lui reproche d'avoir commis d'innombrables délits - vols par métier, dommages à la propriété, violations de domicile, violations de la loi sur les stupéfiants et brigandage - pour financer son addiction. Le Ministère a requis 4 ans et demi de prison ferme. Il a aussi demandé qu'il soit expulsé de Suisse durant 15 ans. La défense, elle, a requis 3 ans de prison, assortis d'un sursis partiel et d'une thérapie pour soigner son addiction.

Pour finir, la Cour a suivi les réquisitions du Ministère public. Elle a aussi validé les 15 ans d'expulsion. L'Italien devra par ailleurs s'acquitter de 3500 frais de justice et d'une amende de 200 francs. Christian Märki, président du tribunal, a dénoncé le nombre incalculable de délits commis. Selon lui, le quadragénaire a, par ailleurs, agi sans scrupules.

*Prénom d'emprunt

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!