Chicago: Cent vingt-neuf écoles menacées de fermeture

Actualisé

ChicagoCent vingt-neuf écoles menacées de fermeture

Près de 43'000 élèves pourraient bientôt être obligés de changer d'établissements.

par
Gaëlle Michineau
Etats-Unis
Selon les membres d'une commission réunie pour recueillir les avis du public sur la question, seules quinze écoles devraient être fermées dans un premier temps.

Selon les membres d'une commission réunie pour recueillir les avis du public sur la question, seules quinze écoles devraient être fermées dans un premier temps.

Les autorités estiment que pas moins de 129 établissements scolaires sont sous-utilisés et devraient fermer leurs portes afin d'optimiser l'utilisation des ressources financières dédiées à l'éducation publique. Dans la ville chère au président Obama, la fronde s'organise.

«Nos écoles n'ont pas besoin de fermer», s'insurge Truss Dwayne. «Les autorités invoquent un mythe selon lequel il y a une crise budgétaire».

Comme de nombreux parents ou responsables d'établissements, le vice-président du Conseil communautaire des écoles publiques ne digère pas la nouvelle révélée mercredi par Barbara Byrd-Bennett. La responsable des écoles publiques de la Ville a divulgué une liste de 129 écoles qui pourraient devoir fermer, économie oblige. La plupart d'entre-elles sont situées dans les quartiers pauvres. Des régions défavorisées qui ont connu une perte significative de population durant la dernière décennie, à l'ouest et au sud de la mégapole.

Inquiétude

Depuis cette annonce, l'inquiétude grandit parmi les parents d'élèves et professeurs dont les classes ont été citées. De très nombreuses personnes estiment qu'un aussi grand nombre de fermetures en si peu de temps impliqueraient de très gros bouleversements. Selon les membres d'une commission réunie pour recueillir les avis du public sur la question, seules quinze écoles devraient être fermées dans un premier temps afin d'amorcer le processus de manière plus douce.

Barbara Byrd-Bennett a toutefois a rappelé que des discussions étaient en cours et que la liste définitive ne sera pas établie avant le 31 mars. Seule certitude, les écoles de plus de 600 élèves et celles dont les effectifs représentent au moins 70% de leur capacité d'accueil ne sont pas concernées.

France USA Media

Ton opinion