Centrale de Bushehr pas opérationnelle avant fin 2008
Actualisé

Centrale de Bushehr pas opérationnelle avant fin 2008

La première centrale nucléaire iranienne, construite par une société russe à Bushehr, ne sera pas opérationnelle avant la fin 2008, ont rapporté les agences russes, jeudi.

«Je peux dire avec certitude que la centrale ne sera pas lancée avant la fin 2008», a déclaré au cours d'une visite en Chine Sergueï Chmatko, le patron de la société Atomstroïexport chargée de la construction de la centrale, cité par les agences ITAR-Tass, RIA-Novosti et Interfax.

Lundi, la Russie avait effectué sa première livraison de combustible à la centrale nucléaire iranienne de Bushehr qui joue un rôle de premier plan dans les tensions internationales entourant le programme nucléaire iranien.

La construction du réacteur à eau légère de Bushehr a subi de très nombreux retards notamment en raison des différends qui opposent la Russie et l'Iran sur le paiement de cette centrale ainsi que sur la fourniture de combustible. Toutefois, Moscou reste officiellement opposé à des sanctions internationales sur l'Iran, suspecté de développer ou de vouloir se réserver la possibilité de développer un programme militaire nucléaire. Téhéran a régulièrement protesté contre les retards, soupçonnant Moscou de manoeuvres dilatoires.

Téhéran soutient que la centrale de Bushehr sert des objectifs strictement civils, mais Les Etats-Unis et les autres pays occidentaux s'opposent depuis longtemps à la construction de cette centrale à 1 milliard de dollars (680 millions d'euros), dont ils estiment qu'elle procurerait à l'Iran un moyen de dissimuler un programme de fabrication d'armes nucléaires. (ap)

Ton opinion