Crise migratoire: Centre pour mineurs exemplaire à Bärau
Actualisé

Crise migratoireCentre pour mineurs exemplaire à Bärau

Le canton de Berne suit un programme sur l'accueil des migrants mineurs dont les résultats ont ravi le Conseil de l'Europe.

Keystone

Une délégation de l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe s'est rendue vendredi à Bärau (BE), dans l'Emmental, pour s'informer sur les possibilités d'hébergement de migrants mineurs non accompagnés. Ses quatre membres en ont tiré un bilan entièrement positif.

Le foyer de Bärau montre de façon exemplaire comment un tel centre peut être aménagé, a déclaré à l'ats la délégation conduite par la conseillère nationale Doris Fiala (PLR/ZH). Elle relatera sa visite dans un rapport au Conseil de l'Europe.

La délégation est à la recherche de solutions alternatives à l'internement administratif de mineurs dans le domaine de l'asile. Elle a pu observer le quotidien de 37 jeunes en provenance d'Erythrée, d'Afghanistan, de Somalie et d'Ethiopie. Le foyer leur offre des journées régulées, des accompagnateurs et des possibilités de formation.

Grâce à un programme spécifique, le canton de Berne applique ce qui est exigé par les conventions des droits de l'enfant de l'ONU: une protection particulière pour les requérants d'asile mineurs qui se trouvent dans un pays étranger sans leurs parents.

Près de 450 enfants ou adolescents sont hébergés dans le centre sis à Bärau. Ils sont accompagnés 24h/24h. «Nombre d'entre eux font des cauchemars ou souffrent de perturbations du sommeil», explique la directrice Annie Ortelli.

Les citoyens du canton voteront le 21 mai sur un crédit de 105 millions de francs qui doit permettre de couvrir les frais liés à l'accueil des requérants, comme les soins médicaux, l'aide sociale et l'hébergement. L'enveloppe a été approuvée en automne dernier par les députés, mais l'UDC bernoise a lancé un référendum qui a abouti. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion