Actualisé 10.11.2012 à 11:25

Pakistan

Cérémonie privée en l'honneur de Malala

Des étudiants de l'école de la jeune militante pakistanaise pour le droit à l'éducation des filles Malala Yousafzai ont tenu samedi une cérémonie privée en son honneur malgré les menaces des insurgés.

Le Pakistan célébrait samedi le «jour de Malala» en l'honneur de la jeune icône de la paix ayant survécu presque par miracle il y a un mois à un attentat ciblé du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP). L'adolescente est hospitalisée en Angleterre.

«Nous avons fait une prière spéciale et allumé des chandelles pour Malala. Tous les étudiants de l'école étaient présents... mais il ne s'agissait pas d'un événement ouvert au public car notre école et nos étudiants font encore face à des menaces», a dit Mariam Khalid, directrice du collège Khushhal que fréquentait Malala.

L'administration de cet établissement scolaire de Mingora, principale ville de la vallée de Swat, région enchanteresse du nord-ouest du Pakistan que les talibans avait prise entre 2007 et 2009, a d'ailleurs demandé à ses étudiantes de ne pas parler aux médias samedi afin de ne pas attirer l'attention d'extrémistes.

Journée mondiale de soutien

Aucun événement public n'était prévu samedi à Mingora pour la journée mondiale en soutien à Malala et aux plus de 32 millions de jeunes filles n'allant pas à l'école à travers le monde.

Dans les collèges avoisinants, les élèves ne tarissaient toutefois pas d'éloge envers la jeune militante qui reçoit des soins postopératoires dans un hôpital en Angleterre après avoir été atteinte par balle à la tête au Pakistan.

La militante pakistanaise aujourd'hui âgée de quinze ans s'était fait connaître dès 2009 en signant un blog dénonçant les exactions des talibans à Swat et publié sur le site de la BBC, avant de remporter le premier Prix pakistanais de la paix.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!