Actualisé 17.08.2007 à 17:35

Certains fans d'Indochine sont arrivés jeudi déjà

Avenches - Quelques fans sont arrivés la veille au soir pour être certains d'être aux premières loges le lendemain et figurer au début de la queue devant les grilles de l'entrée du festival.

A l'image d'Emilie et Julie. Arrivées de Lyon jeudi après-midi, elles souhaitaient même pouvoir camper à l'entrée principal du festival, devant les barrières. Leur souhait a été refusé par la direction du festival. Les deux Françaises ont alors décidé de se nicher contre le mur de l'enceinte, au bord de l'avenue Jomini, pour y passer la nuit. C'est d'ailleurs là, vers minuit et quart, alors que Joe Cocker arrivait au bout de sa prestation sur la grande scène, que «20minutes» a rencontré et photographié les deux fans transies qui s'apprêtaient à passer la nuit à la belle étoile. Et pourquoi ne vont-elles pas au camping d'Avenches? «C'est trop loin, s'exclament-elles. Nous voulons être sûres que le jour J (vendredi), nous serons parmi les premiers spectateurs à entrer pour assister au concert au premier rang!» Dès 16h, elles ont pu assister depuis les gradins à une bonne demi-heure du soundcheck de la bande de Nicola Sikis.

Dès 17h30, plusieurs dizaines de fans ont commencé à s'agglutiner à l'entrée de l'enceinte du festival. Et la foule ne cesse d'affluer…

Frédéric Nejad

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!