afghanistan - Certains Suisses devront payer le prix de leur retour
Publié

afghanistanCertains Suisses devront payer le prix de leur retour

Alors que les premiers ressortissants suisses ont été évacués d’Afghanistan ce jeudi, certains recevront une facture de la part du gouvernement après leur évacuation.

par
nci
De nombreux pays font revenir leurs ressortissants depuis l’Afghanistan, après que les talibans eurent repris le pouvoir du pays.

De nombreux pays font revenir leurs ressortissants depuis l’Afghanistan, après que les talibans eurent repris le pouvoir du pays.

AFP

La Confédération continue d’œuvrer au secours des ressortissants suisses se trouvant en Afghanistan. Mais son aide aura un prix. Plusieurs d’entre eux pourraient devoir payer les frais de leur rapatriement. La raison: la Confédération avait mis en garde contre les voyages effectués en Afghanistan.

Cette situation ne concerne toutefois pas tout le monde, a précisé le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) à nos collègues de 20 Minuten. Seules les personnes qui se sont rendues en Afghanistan pour des raisons – privées ou professionnelles – qui dépassent le cadre d’une mission officielle sont concernées.

Les voyages déconseillés depuis 1998

«Le DFAE déconseille depuis longtemps aux voyageurs de se rendre dans ce pays ou d'y séjourner», rappellent les autorités dans un communiqué datant de ce mercredi. Plus encore, c’est le cas depuis que les conseils aux voyageurs du DFAE existent, soit depuis 1998.

«30 ressortissants suisses désireux de quitter l’Afghanistan se sont annoncés», a indiqué la Confédération. Le DFAE ne fournit cependant aucune information sur les raisons pour lesquelles ces personnes se sont rendues dans le pays. Il est également possible que le département lui-même ne connaisse pas encore les détails de tous les cas.

Un montant encore inconnu

Le porte-parole du DFAE Valentin Clivaz a affirmé que le montant à payer «n’a pas eté défini à ce stade». Il pourrait dépendre de différents facteurs: du fait qu’une personne possède une assurance voyage ou non, du prix des vols, ou encore de la raison précise du voyage.

Des coûts supplémentaires pourraient également être entraînés par une évacuation très complexe sur le plan logistique.

Ton opinion

44 commentaires