Actualisé 22.01.2014 à 15:21

VaudCery revoit ses pratiques

L'hôpital psychiatrique de Cery, près de Lausanne, revoit son fonctionnement à la suite du témoignage de la femme d'un patient.

En novembre dernier, le journal «24 heures» avait recueilli le témoignage de la femme d'un octogénaire hospitalisé à Cery. L'épouse affirmait que l'hôpital avait fait de son mari un «zombie». Alerté, le conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard avait ordonné une inspection.

Cette visite a abouti à un plan de mesures qui sera mis en oeuvre progressivement mais sans tarder, a expliqué mercredi à l'ats le service de presse du CHUV, confirmant un article de «24 Heures». La réaction n'attendra pas la modernisation du site, prévue pour 2019.

Les mesures concernent les locaux vétustes du Service universitaire de psychiatrie de l'âge avancé (SUPAA). Il ne subsistera désormais plus que des chambres à deux lits. Des salles d'eau seront construites afin que seize personnes ne doivent plus se partager un seul local de douche, comme c'était le cas il y a peu.

La communication avec les proches sera améliorée ainsi que la transmission des données médicales entre soignants. Enfin, le volet médicamenteux sera passé à la loupe. La direction du CHUV veut connaître précisément ce qui se pratique en psychogériatrie ici et ailleurs et voir ce qui doit être poursuivi ou non. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!